MONDE ARABE

Syrie : La défense antiaérienne activée contre une «agression» visant un aéroport militaire

Selon l’agence nationale syrienne Sana, les systèmes de défense antiaériens du pays ont été activés pour faire face à «une agression» contre un aéroport militaire dans la province de Homs. Une source militaire citée par Sana met en cause Israël. «Les systèmes de défense antiaériens repoussent une agression» contre l’aéroport militaire T-4 de Tiyas, dans la province de Homs (centre), a fait savoir l’agence nationale syrienne Sana, ce 14 janvier, citant un de ses correspondants.

Une source militaire citée par Sana, met en cause des «avions de combat israéliens». Selon cette source, les systèmes de défense antiaériens syriens ont abattu plusieurs de leurs missiles, tandis que quatre autres ont atteint la zone visée, faisant uniquement des dégâts matériels. Israël n’a, pour le moment, pas commenté ces bombardements. Depuis le début, en 2011, de la guerre en Syrie, l’Etat hébreu mène régulièrement des attaques contre des positions en Syrie, la plupart visant des cibles iraniennes ou du Hezbollah, et martèle qu’il ne laissera pas ce dernier devenir la tête de pont de Téhéran, son ennemi juré. Pour autant, Israël confirme rarement avoir mené des frappes en Syrie. En août 2019, Israël avait néanmoins revendiqué le bombardement de cibles dans le pays, pour empêcher une force iranienne de lancer une attaque à son encontre avec des drones chargés d’explosifs de type «kamikazes». De même, en novembre de la même année, l’armée israélienne avait annoncé avoir réalisé «des frappes de grande ampleur contre des cibles iraniennes de la Force al-Qods [branche des Gardiens de la Révolution chargée des opérations extérieures] et des forces armées syrienne en Syrie en réponse à des tirs de roquettes contre Israël».

Leave a Reply

Theme by Anders Norén