A la UNE

Bengrina promet de préserver la gratuité et le caractère obligatoire de l’enseignement

Le candidat à la présidentielle du 12 décembre,Abdelkader Bengrina a promis depuis la wilaya d’Adrar, à préserver la gratuité et le caractère obligatoire de l’enseignement et à éloigner l’école algérienne des tractations politiques.
« Je maintiendrai la gratuité et le caractère obligatoire de l’enseignementen appliquant des critères qui préservent la dignité de tous les Algériens », a lancé le prétendant à la Magistrature suprême lors d’un meeting populaire, promettant de « tenir l’école algérienne éloignée destractations politiques pour qu’elle ne fasse plus l’objet d’expériences tout en la prémunissant des influences extérieures ».
Le président du Mouvement El-Bina a indiqué qu’il associera, s’il venait à être élu Président, les experts, les syndicats et les spécialistes dans la promotion du système éducatif pour le hisser au niveau des pays développés et de conférer à l’enseignant la place qui lui sied, mettant en exergue « le rôle pivot de ce dernier ».
Rappelant que la construction de l’Homme était un véritable garant du développement, M. Bengrina a expliqué  » j’ai mis l’accent dans mon programme sur l’investissement en l’individu, notamment dans le secteur de l’éducation, outre la généralisation de la langue arabe donnant naissance à une génération imprégnée des principes de la loyauté au pays et à la religion et qui défend l’unité nationale et la cohésion du peuple ».
M.Bengrina a promis ,en cas de victoire, d’accorder à chaque diplômé de l’école de Sidi M’hamed Lekbir ou à ses disciples, de l’école de Cheikh Hassan et à ses disciples et Moulay Abdallah Tahiri et autres parmi les récitants du Saint Coran et des quarante hadiths de l’Imam Al-Nawawi et les mutuns (textes) du fiqh malekite, un diplôme de baccalauréat pour accéder directement à la faculté des sciences islamiques.
Il a ajouté que des licences seront remises aux diplômés de ces écoles récitants du Saint Coran et des hadiths, de Mukhtasar el Khelil et de Alfiyat Ibn Malik.

Leave a Reply

Theme by Anders Norén