A la UNE

Algérie-Chine : Une convention dans le domaine du renforcement des capacités de gouvernance

Une convention de partenariat a été signée entre l’Algérie et la Chine portant sur l’échange d’expériences dans le domaine de la formation et du renforcement des capacités de gouvernance.
Cette convention a été paraphée par le secrétaire général du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Mohamed Lamine Dramechi, et le vice-ministre, vice-président de l’Académie chinoise de la gouvernance, Xie Chuntao, en présence du ministre de l’Intérieur, Salah Eddine Dahmoune, et de l’ambassadeur de la République de Chine en Algérie, Li Lianhe.
A l’issue de la cérémonie de signature, le SG du ministère de l’Intérieur a déclaré que cette convention de partenariat vise « un échange d’expériences dans le domaine de la formation et du renforcement des capacités de gouvernance entre les deux pays ».
Evoquant l’existence de « bonnes relations » entre les deux pays, M. Dramechi a souligné également que la convention permettra « la création, dans les prochains jours, d’une académie algéro-chinoise de gouvernance, afin de consolider la coopération bilatérale dans le domaine de la formation des ressources humaines ».
Il s’agit aussi d’élargir la coopération dans le domaine de la gouvernance à d’autres secteurs, a-t-il précisé, relevant que l’Académie chinoise de la gouvernance, créée il y a 86 ans, « est riche d’une longue expérience en la matière ».

Leave a Reply

Theme by Anders Norén