ECONOMIE

Emploi et sécurité sociale : Une charte spécifique aux chargés de communication début 2020

Le ministre de l’Emploi, du Travail et de la Sécurité sociale, Hassan Tidjani Heddam, a fait état, à Alger, d’un projet de charte spécifique aux chargés de communication au sein des organismes sous tutelle pour l’année prochaine.
Intervenant lors d’une rencontre nationale sur la communication institutionnelle dans le secteur du travail, M. Heddam a annoncé la finalisation, d’ici janvier 2020, d’un projet de charte relative à la fonction des chargés de communication au sein des organismes du secteur de l’emploi et de la sécurité sociale, devant constituer « un guide d’orientation » sur les pratiques et procédures de communication.
A ce propos, le ministre a instruit les responsables du secteur de programmer des réunions de coordination hebdomadaires regroupant leschargés de communication et les cellules d’écoute au niveau local afin dedébattre des différentes questions touchant à l’information des citoyens et à l’échange et la coopération entre les concernés en vue du renforcement de la communication institutionnelle et l’optimisation du service public.
Mettant en avant l’importance qu’il accordait au développement de la communication au vu de son rôle « vital et crucial » au sein des organismes sous tutelle, au niveau central et local, il a souligné le rôle de la formation dans le perfectionnement des compétences, en tant que « mécanismes essentiel » contribuant largement à l’amélioration de la performance, en sus de mécanismes de suivi et d’évaluation.
Dans ce Contexte, le ministre a appelé à intensifier les programmes de formation au profit des agents et cadres chargés de la communication en vue d’améliorer leur performance, a insisté M. Heddam, ordonnant la mise en place d’un programme de formation pour tout le premier semestre de 2020.
Dans le cadre de la stratégie du secteur du Travail visant à développer etconsolider la communication institutionnelle, un travail est en cours pourrapprocher l’administration du citoyen et faciliter les procédures administratives afin d’être au diapason des développements technologues accélérés, a-t-il précisé, ajoutant qu’il est question également, de concrétiser le projet de l’administration électronique (e-administration) à travers des services publics informatisés, à l’instar des déclarations à distance.
Pour sa part, le chef de Cabinet du ministère de la Solidarité nationale,de la famille et de la condition de la femme, Mohamed Sidi Moussa, a indiqué que les centres de formation relevant du ministère « assurent une formation au profit des différents secteurs dans un cadre conventionnel à l’image du ministère de l’Emploi, du travail et de la Sécurité sociale », ajoutant que la convention signée entre ces deux départements lors de cette rencontre porte sur un programme de formation en matière d’informatique adaptée.
La communication institutionnelle du secteur de l’emploi est un « élément fondamental » pour la performance de ses organismes, a-t-il souligné précisant qu’elle contribue grandement au développement des organes et instances sous tutelle.
Pour rappel, trois conventions ont été signées lors de cette rencontre entre le ministère de l’Emploi et l’Institut national du travail (INT), relatives à la mise en place d’un programme annuel de formation et au lancement d’un diplôme d’Etudes supérieures spécialisées durant le premier trimestre de 2020 au profit des chargés de communication relevant des instances sous tutelle.
Une convention a été, ainsi, conclue entre les départements de l’Emploi et de la Solidarité nationale visant la formation des agents et cadres aux besoins spécifiques relevant des organes de l’emploi et de la sécurité sociale en matière du langage des signes et de Braille outre l’informatique adaptée aux déficients visuels.
Une autre convention a été signée, par la même occasion, entre la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS) et le Centre national de formation professionnelle pour handicapés physiques (CNFPHP) à Khemisti (Tipaza), pour la formation de 35 agents relevant de la Caisse en matière d’informatique adaptée aux déficients visuels.

Leave a Reply

Theme by Anders Norén