MONDE ARABE

Conférence parlementaire régionale pour l’Afrique : La question des réfugiés sahraouis examinée

Le membre de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) auprès du Parlement panafricain, Saïd Brahim Djemani , a passé en revue, devant les participants à la Conférence parlementaire régionale pour l’Afrique à Midrand (Afrique du Sud), la question des réfugiés sahraouis, étant les plus anciens réfugiés en Afrique, a indiqué, mardi l’Agence de presse sahraouie (SPS).

  M.Djemani a informé les participants sur la réalité de la situation des refugiés du Sahara Occidental, depuis 1975, date de l’invasion marocaine de ce pays africain », a précisé SPS, citant les conditions difficiles qu’ils vivent, étant les plus anciens réfugiés en Afrique ».

Le député a salué « le rôle pivot de l’Algérie qui a accueilli, depuis les années 1970, des enfants et des femmes sahraouis, en leur assurant hébergement, soins, enseignement et alimentation ».

Les députés africains « ont exprimé leur rejet des tentatives de la délégation marocain de s’opposer à la participation de la RASD à la conférence » et ont fait part de « leur vive indignation fac e aux tentatives répétées des participants marocains visant à perturber de telles rencontres africaines et internationales ».

Organisée au siège du Parlement panafricain à Midrand du 11 au 13 novembre courant, par le haut Commissariat aux réfugiés (HCR) et l’Union interparlementaire (UIP), la Conférence parlementaire régionale pour l’Afrique examine la question de l’intégration des réfugiés dans les systèmes nationaux.

Les travaux de la Conférence qui se poursuivront jusqu’à mercredi,porteront sur plusieurs volets liés au thème « Apporter des réponses globales à la situation des réfugiés: pour des approches parlementaires efficaces ».

Les députés ont abordé, mardi, au 2e jour de la Conférence, le thème « Réponses globales aux cas de réfugiés et approche parlementaire efficace pour apporter une contribution dans la question des réfugiés apatrides ».

Leave a Reply

Theme by Anders Norén