REGION

Sidi Bel-Abbès : La Sûreté de wilaya sensibilise les élèves aux dangers des produits pyrotechniques

Dans le cadre de ses opérations visant à prémunir la population des danger des pétards et autres produits pyrotechniques, la Sûreté de wilaya de Sidi Bel-Abbès a procédé, hier, à une campagne de sensibilisation ciblant le milieu scolaire, ceci pour inciter les élèves à éviter d’être en contact avec ce genre de matières explosives et d’autres d’origine inflammable. La première étape était l’école du 20 août 1955, située au chef-lieu de wilaya, où des officiers ont animé une leçon de vulgarisation qui a été suivie avec intérêt par les apprenants qui ont prêté une oreille attentive aux éléments de la police venus en uniforme leur expliquer les dangers des pétards et les drames que peuvent provoquer ces gadgets, de toutes les couleurs et formes, tant usités lors de la célébration de la naissance du Prophète Mohamed (QSSSL). Les spécialistes ont expliqué que, chaque année, des accidents tragiques surviennent au sein de la population, et où les produits pyrotechniques dont les feux d’artifice, les pétards et les fumigènes en sont la cause, sans oublier aussi les bougies. Des incendies se sont déclarés dans des appartements et des personnes ont été grièvement blessées, voire atteintes d’handicaps irréversibles, et ce, suite à l’imprudence dans l’utilisation des pétards dont l’explosion peut occasionner des brûlures sur le corps, au visage ou aux mains, expliquera un officier de la police. Les élèves ont été invités en cette occasion à être des facteurs utiles afin de mettre en garde la société contre ce genre d’incidents. Les parents ont été aussi instruits sur la nécessité de la surveillance de leurs enfants, et d’éviter de leur acheter des pétards ou autres produits du même genre. Les mêmes services ont affirmé que la vulgarisation ciblera d’autres écoles les jours à venir, indiquant, dans le même contexte, que des opérations coup-de-poing sont organisées pour procéder à la saisie des marchandises de nature pyrotechnique, dans les magasins ou vendues par les marchands ambulants. D’autre part, des agents sont mobilisés dans des patrouilles pédestres, et au niveau des barrages dressés dans les axes routiers, afin de déjouer tout trafic de pétards.

Leave a Reply

Theme by Anders Norén