MONDE ARABE

Libye : Deux policiers tués dans une frappe contre un commissariat


Deux policiers libyens ont été tués dans une frappe aérienne dans la nuit de mardi à mercredi contre leur commissariat dans la banlieue de Tripoli, selon le ministère de l’Intérieur du gouvernement d’union nationale (GNA) reconnu par l’ONU.
«L’aviation du criminel de guerre (Khalifa) Haftar a visé mardi le siège de la force d’intervention rapide (…) à Aïn Zara, tuant deux agents de sécurité», a indiqué le ministère dans un communiqué dans la nuit de mardi à mercredi. Quatre autres personnes ont été blessées, a ajouté la même source, sans préciser si ses victimes étaient des policiers ou des civils. Sur Facebook, le ministère de l’Intérieur a publié des photos montrant des véhicules de police en flammes.
Des combats meurtriers se déroulent aux portes de Tripoli entre les forces loyales au GNA, exécutif dirigé par Fayez al-Sarraj, et celles du maréchal Haftar, l’homme fort de l’Est du pays qui mène depuis le 4 avril une offensive pour conquérir la capitale. «Ce raid criminel n’est pas le premier. Il a été précédé il y a quelques jours par une frappe contre l’un des sièges du ministère» sur la route menant à l’aéroport de Tripoli, a ajouté le communiqué. Accusé par ses rivaux de vouloir réinstaurer une dictature militaire en Libye, le maréchal Haftar qui contrôle déjà l’est et une grande partie du sud du pays, espère étendre son emprise sur l’ouest du pays, notamment Tripoli.
Les combats ont fait au moins 1093 morts et 5752 blessés, dont des dizaines de civils, et forcé plus de 128.000 personnes à quitter leur foyer, selon un dernier bilan de l’ONU en juillet.

Leave a Reply

Theme by Anders Norén