ORAN

Bir El Djir : Plusieurs constructions illicites démolies à Aïn Franine

Dans le cadre de la protection des terres agricoles, la résorption de l’habitat précaire et la lutte contre les constructions illicites, les autorités locales de la wilaya d’Oran ont mené, au cours de cette semaine, une opération de démolition de dizaines d’habitations illégales, a-t-on appris d’une source bien informée au niveau de la wilaya d’Oran
« Dans le cadre de la lutte contre la prolifération des constructions illégales, tant sur les terres agricoles que forestières, le long du littoral et des plages, une opération de démolition de nombreuses habitations érigées de manière illégale a été lancée, ce mardi, dans la zone balnéaire d’Aïn Franine, relevant de la commune de Bir El Djir », a indiqué notre source. Cette campagne se poursuivra ces jours-ci à travers toutes les communes du littoral oranais, a précisé la même source qui n’a pas communiqué pour l’instant les chiffres exacts quant au nombre des habitations démolies à Bir El Djir. L’opération de démolition a été effectuée en présence des autorités locales de la wilaya d’Oran, notamment des membres de la cellule technique de la wilaya, accompagnées des services de la Gendarmerie nationale, de la Sûreté de la wilaya d’Oran ainsi que ceux de la Protection civile. Le phénomène des constructions illicites a pris beaucoup d’ampleur ces dernières années au niveau de toutes les villes à l’échelle nationale, notamment au niveau des grandes cités, ce qui a transformé nos agglomérations en véritables bidonvilles. C’est pourquoi les autorités effectuent régulièrement des opérations de démolition afin de redonner à nos villes leur splendeur d’antan. Il est utile de signaler dans ce cadre qu’un nombre important d’habitations érigées de manière illégale ont été démolies ces derniers temps par les autorités locales de la wilaya d’Oran. Il faut noter que la daïra de Bir El Djir s’est taillé la part du lion en matière de démolition de constructions illicites depuis le lancement de ces opérations depuis le début de l’année en cours. Rappelons également que plusieurs opérations de démolition ont été effectuées à Oran et dans la daïra d’Aïn El-Turck, à la fin du mois d’avril dernier. Notons que ces opérations ont été décidées en application des directives de l’ancien wali d’Oran qui avait exhorté les P/APC des 26 communes que compte la wilaya à veiller à ce qu’aucune habitation ou extension ne soit illicitement réalisée. L’actuel chef de l’exécutif de la capitale de l’ouest, Abdelkader Djellaoui, a instruit ses collaborateurs de la nécessité de poursuivre cette campagne. Il a été formel sur ce plan en indiquant qu’aucune transgression ne sera désormais tolérée. Il a également mis l’accent sur l’impératif d’assainir les villes côtières des bidonvilles qui ont terni, ces dernières années, l’image du littoral oranais. Djellaoui a déclaré dans ce cadre qu’il prendra les maires pour responsables. Il est à noter dans ce même cadre d’idées que le phénomène des bidonvilles a envahi les communes côtières de la wilaya d’Oran notamment celles qui relèvent de la daïra d’Aïn El-Turck. Certaines « se sont clochardisées », selon les propos des riverains de cette région qui n’ont pas cessé d’exprimer leur mépris aux autorités à chaque fois qu’une occasion se présentait. Ils dénoncent la mainmise de certains individus venus d’ailleurs qui se permettent tous les excès et qui ont transformé certaines plages de la région en « taudis ». Les habitants d’Aïn El- Turck se disent rassurés depuis l’entame des opérations de démolition des constructions illicites par les autorités. Rappelons que la plus importante de ces opérations a été effectuée la veille de la dernière saison estivale où nombre de masures et autres baraques ont été éradiquées.
B Samira

Leave a Reply

Theme by Anders Norén