CULTURE

Animation culturelle : Des programmes diffusés en ligne

Dans le cadre des mesures préventives prises par les pouvoirs publics pour lutter contre la propagation du coronavirus, des institutions culturelles se sont rabattues sur la grande toile et les réseaux sociaux pour proposer leurs productions.
Un programme de diffusion sur Internet de pièces de théâtre et de spectacles pour enfants en format vidéo est prévu pour le public à partir du 22 mars, a annoncé jeudi dernier la direction du Théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi (Tna) sur sa page Facebook. Le TNA a annoncé un programme de diffusion des dernières productions sur sa chaîne Youtube à raison de deux séances par jour jusqu’au 3 avril. Le théâtre avait fermé ces portes le 11 mars dernier après la suspension des activités et manifestations culturelles en Algérie pour luter contre cette pandémie. Entre autres pièces de théâtre au programme «Gps» mise en scène par Mohamed Cherchal, «Le Moineau» de Kamel Laïche, ou encore la production à grand succès «Torchaka» de Ahmed Rezzak.
Une sélection de pièces de théâtre pour enfants et de spectacles de contes est également au programme de ces séances vidéo prévues chaque jour à 10h30. Le TNA a également mis en place un forum virtuel de discussion et de débat sur sa page Facebook où praticiens, critiques et chercheurs continuent à échanger et débattre autour de thématiques prédéfinies. Tous les détails de ces nouvelles activités sur Internet sont disponibles sur la page Facebook et le site du TNA. De son côté, la direction du Théâtre régional d’Oran Abdelkader-Alloula (TRO) a annoncé mercredi dernier la mise en ligne de ses activités en respect des mesures de prévention en vigueur contre la propagation du coronavirus. «Le TRO, qui a fermé ses portes conformément aux mesures de prévention sanitaires, poursuivra ses activités, dès samedi, à travers ses différents supports de communication», a indiqué à l’APS le directeur de cette structure culturelle, Mourad Senouci. «Le TRO maintient ainsi le contact avec son public via ses espaces sociaux, dont son site Web, sa chaîne Youtube, sa page Facebook, et son application mobile», a-t-il précisé. Le programme d’animation, élaboré pour cette première semaine en ligne, comporte plusieurs pièces de Abdelkader Alloula (1939-1994), a fait savoir Senouci, rappelant que son établissement a abrité le 10 mars dernier la 26e commémoration de l’assassinat du regretté dramaturge. Les internautes auront également la possibilité de revisiter l’exposition d’une quarantaine de photos relatant le parcours professionnel d’Alloula, signées feu le photographe de presse Ali Hafied (1962-2015). Ali Hefied avait fait don de cette collection au Musée national des Beaux-Arts d’Alger, qui a accepté de la mettre en relief au TRO le 10 mars dernier en hommage posthume au dramaturge et au photographe.

Des visites guidées de sites du patrimoine disponibles sur Internet

L’Office de gestion et d’exploitation des biens culturels (Ogebc) a proposé au public, à partir de jeudi dernier, des visites guidées virtuelles quotidiennes de musées et de sites archéologiques algériens sur ses pages des réseaux sociaux. Une première visite guidée virtuelle en vidéo des ruines de la ville d’Hippone à Annaba a été publiée mercredi dernier, et d’autres visites et publications sur différents sites suivront de manière quotidienne. Cette initiative a été prise par l’Ogebc suite à la fermeture au public des musées et musées de sites dans le cadre des mesure de prévention contre la propagation du coronavirus, a précisé l’office. Ces publications élaborées par des guides, des archéologues ou des conservateurs sont disponibles sur les pages de l’Ogebc sur les réseaux sociaux ainsi que sur sa chaîne Youtube. Le ministère de la Culture avait annoncé le «report de toutes les activités, rencontres et manifestations culturelles» dans le cadre des «mesures préventives prises par l’Etat depuis l’apparition du coronavirus». Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé mardi dernier une série de décisions en vue d’endiguer la propagation du coronavirus, dont la fermeture de toutes les frontières terrestres avec les pays voisins et l’interdiction des rassemblements et des marches «quelles que soient leur forme et leur nature». Manifestations sportives et culturelles, événements politiques, foires et autres salons ont été annulés ou reportés dans de nombreux pays pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus.

Leave a Reply

Theme by Anders Norén