INTERNATIONAL

Russie : Décès de l’espion qui avait «sauvé» Cracovie de la destruction

Le 10 février, il a fêté ses 103 ans : décoré du titre de «Héros de Russie», Alexeï Botiane a joué un rôle crucial dans le sauvetage de Cracovie, en Pologne, lors de la Seconde guerre mondiale. La Russie a annoncé le 13 février la mort à 103 ans d’Alexeï Botiane, espion et vétéran de la Seconde guerre mondiale qui avait joué selon Moscou un rôle crucial dans le sauvetage de Cracovie, une version contestée par la Pologne. «Le président Vladimir Poutine présente ses profondes condoléances aux proches d’Alexeï Botiane. Il le connaissait bien et était fier de ses exploits, de son courage et de son patriotisme», a déclaré aux journalistes le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Le SVR, le service de renseignement extérieur auquel appartenait l’espion, a de son côté salué «une personne lumineuse et au bon cœur».

Selon la version rapportée par le SVR, Alexeï Botiane avait aidé en janvier 1945 à la destruction d’un dépôt de munitions où les Allemands entreposaient des explosifs qu’ils voulaient utiliser avant leur retraite pour détruire un barrage et noyer Cracovie sous les eaux. Les autorités russes assurent qu’Alexeï Botiane considérait son rôle dans le sauvetage de la ville polonaise comme l’exploit de sa vie. En 2007, Vladimir Poutine l’avait décoré du titre de «Héros de la Russie», décoration la plus prestigieuse du pays.

Leave a Reply

Theme by Anders Norén