INTERNATIONAL

Manche : 30 migrants dont trois enfants ramenés sur les côtes françaises

Trente migrants ont été ramenés sur les côtes françaises alors qu’ils se trouvaient en difficulté en pleine mer, dans deux opérations de sauvetage distinctes : au large de Gravelines et entre Hardelot et Boulogne-sur-Mer. Trente migrants dont trois enfants ont été ramenés sur les côtes françaises le 11 janvier 2021 au matin alors qu’ils tentaient de rejoindre l’Angleterre à bord de deux embarcations de fortune, a indiqué la préfecture maritime. Les faits se sont déroulés dans la nuit du 10 au 11 janvier. Un ferry au large de Gravelines (Nord) a prévenu le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez de la présence d’une embarcation, avec à son bord 18 migrants dont un enfant, précise dans un communiqué la préfecture de la Manche et de la mer du Nord. Un navire de la Marine nationale les a récupérés et ramenés sur le littoral français vers 10h.
Le CROSS Gris-Nez a également été prévenu par le Samu du Pas-de-Calais qu’une embarcation de 12 migrants se trouvait en difficulté entre Hardelot et Boulogne-sur-Mer. Un canot de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de Boulogne-sur-Mer les a ramenés à terre vers 10h30. Tous ont été pris en charge par les pompiers et présentés à la police aux frontières.
Depuis fin 2018, ces traversées illégales de la Manche se multiplient malgré les mises en garde répétées des autorités soulignant le danger lié à la densité du trafic, aux forts courants et à la faible température de l’eau. En 2020, plus de 9 500 traversées ou tentatives de traversée de ce type ont été recensées, soit quatre fois plus qu’en 2019, selon un bilan des autorités françaises. Six personnes ont péri et trois ont disparu, bilan plus lourd que les quatre morts en 2019.

Leave a Reply