ECONOMIE

Enregie : Réunion consacrée à la mise en place du modèle énergétique à l’horizon 2030

Le ministre de la Transition énergétique et des énergies renouvelables, Chems-Eddine Chitour, a présidé lundi à Alger une réunion regroupant des représentants de plusieurs départements ministériels consacré l’établissement d’un modèle énergétique national à l’horizon 2030, a indiqué un communiqué de ce ministère.
Cette réunion a rassemblé les représentants des départements ministériels chargés des Ressources en eau, de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, de l’Energie, des Mines, des Transports et de la Numérisation et Statistiques afin d’évoquer un nouveau model énergétique national, a précisé la même source.
L’ordre du jour de cette rencontre comprenait l’établissement d’une réflexion interministérielle sur le modèle énergétique national à l’horizon 2030.
Il s’agit aussi de faire un tour d’horizon des expériences notables dans le monde en matière de recours aux ressources durables, a ajouté le communiqué.
« La stratégie énergétique du pays à mener d’ici 2030 s’appuiera sur un état des lieux de nos réserves énergétiques et l’évolution de la production et la consommation énergétique nationale », a souligné également le ministère.
Ce modèle prendra en compte les mutations du monde dans son ensemble afin que l’Algérie soit au diapason des innovations techniques et technologiques dans les différents secteurs de l’industrie (révolution électrique, neutralité carbone, etc.), a fait savoir le ministère.
« Un premier modèle énergétique -business as usual- perpétuant les pratiques actuelles (gaspillage, énergie fossiles, etc.) révèle la problématique que devra affronter le pays d’ici une dizaine d’année. Il faudra alors choisir entre exporter et consommer d’où l’importance de mettre en place un nouveau modèle de transition énergétique flexible et ambitieux », a souligné, en outre, le ministère.
Ainsi, il a été convenu lors de cette réunion la mise en place de groupes de travail pour discuter des pistes de solutions et assurer la collecte de données fiables.
Par ailleurs, une conférence sur les états généraux de l’énergie est prévue au mois de mai prochain afin d’approfondir la thématique de la sécurité énergétique mais aussi de la sécurité alimentaire, sanitaire et hydrique en associant les différents secteurs concernés et des experts avérés dans le domaine, a conclu le communiqué.

Leave a Reply