REGION

Tissemsilt : Exploration prochaine des capacités hydriques de la région

Lors de sa dernière visite au niveau de la wilaya de Tissemsilt la semaine écoulée, le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki a annoncé le lancement prochain d’une opération d’exploration des capacités hydriques de la région (souterraines et de surface).
S’exprimant lors d’un point de presse en marge de sa visite de travail à la wilaya, le ministre a fait savoir que des spécialistes de l’Agence nationale des ressources hydrauliques (ANRH) seront dépêchés la semaine prochaine à Tissemsilt pour y effectuer une exploration minutieuse des capacités hydriques de la région (eaux souterraines et de surface).
Cette opération permettra d’élaborer un programme pour explorer des eaux souterraines sur une profondeur allant jusqu’à 1000 mètres, a indiqué le ministre, relevant que son département ambitionnait par ces explorations de diversifier les ressources hydriques dans cette wilaya, et sécuriser partant les besoins de la population.
Par ailleurs, le ministre a annoncé une visite d’experts de l’Office national de l’assainissement (ONA) qui examineront les modalités de valorisation des eaux usées traitées par les stations de la région, en vuede leur utilisation dans l’irrigation complémentaire.
Il a rappelé, dans ce cadre, que ces structures garantissent plus de 7 millions M3 d’eaux traitées non exploitées, et que moins de 5millions M3 d’eaux conventionnelles étaient utilisées pour l’irrigation dans la région.
Faisant état du lancement, dans les tous prochains jours, d’une étude de réhabilitation du barrage « Bouzeghza » qui alimente quatre communes de la wilaya en eau potable, M. Berraki a relevé que cette étude, devant être réalisé par des experts cubains en collaboration avec l’Agence nationale des barrages et des transferts (ANBT), permettra d’accroitre les capacités du barrage, très envasé de surcroit, et satisfaire les besoins de la région en eau potable.
Par ailleurs, le ministre a fait savoir que le wilaya de Tissemsilt avait bénéficié, dans le cadre de l’amélioration du service public eau, de quatre à cinq projets avec des enveloppes allant de 6 à 80 millions DA. La wilaya a également bénéficié d’un projet important qui sera lancé « dans les jours à venir », en l’occurrence le transfert des eaux du barrage « Meghila » (commune d’El Ayoune) vers un périmètre agricole de plus de 1000 hectares, a ajouté M. Berraki.
Rappelant que plus de 30 projets en matière d’alimentation en eau potable et d’assainissement avait été alloués à la wilaya, le ministre a précisé que plusieurs de ces projets, inscrits en 2016, 2017 et 2018, connaissent un retard de réalisation.

Leave a Reply