INTERNATIONAL

Covid-19 : Bill Gates estime l’arrivée d’un vaccin début 2021, «au moins dans les pays riches»

Interrogé par RTL, le fondateur de Microsoft Bill Gates, très impliqué dans sa fondation philanthropique, a commenté la pandémie mondiale de Covid-19. Selon lui, «en 2021, on aura pu surmonter la maladie au moins dans les pays riches». Invité à s’exprimer au micro de RTL le 15 septembre, Bill Gates a déclaré : «En 2021, on aura pu surmonter la maladie au moins dans les pays riches. Il existe un certain nombre de vaccins en cours de réalisation et certains d’entre eux se révéleront efficaces. C’est rare d’avoir les cinq grands laboratoires pharmaceutiques qui travaillent en même temps sur un même vaccin.»

Très engagé dans sa fondation philanthropique, le fondateur de Microsoft a cependant assuré qu’il souhaitait que «le vaccin soit pour tous et pas que pour les pays riches.» Et de préciser : «Emmanuel Macron a dit que la France allait faire preuve de générosité face à la crise mondiale, il faut que ce soit fait à l’échelle de la planète.»

Bill Gates estime l’arrivée du vaccin contre l’infection à Covid-19 dans les pays occidentaux pour le «début de l’année prochaine», mais il a aussi alerté sur les risques que pourrait faire courir l’épidémie dans les pays les plus pauvres, avec un taux de vaccination pour d’autres maladies, notamment la rougeole, en baisse. Le milliardaire a également déploré «une tragédie» à propos de la pandémie et a souligné : «Tout le monde se dépêche maintenant pour mettre en circulation des vaccins, mais on aurait pu être beaucoup mieux préparés.» Invité à commenter diverses accusations sur les réseaux sociaux quant à ses prétendues responsabilités quant au déclenchement de la pandémie de Covid-19, le magnat de l’informatique a répliqué : «Cela fait peur qu’une telle rumeur puisse arriver jusqu’aux réseaux sociaux et déformer la vérité […] Nous travaillons pour sauver des vies. Il ne faudrait pas qu’une telle rumeur empêche les gens de porter des masques ou de se faire vacciner.» Le 11 août, la Russie est devenu le premier pays à enregistrer un vaccin contre le nouveau coronavirus, qui a été baptisé Spoutnik V. Le ministère russe de la Santé a fait savoir que le vaccin créé par le Centre fédéral de recherche en épidémiologie et en microbiologie N. F. Gamaleya avait montré son efficacité dans le cadre des essais cliniques.

Leave a Reply