CULTURE

Cinéma : Le festival du film de Toronto déroule son tapis rouge virtuel

Le Festival international du film de Toronto (TIFF), plus grande fête du 7e art en Amérique du Nord, s’est ouvert jeudi dans une formule virtuelle, pandémie oblige, contraignant les grandes stars d’Hollywood à présenter leurs films à distance, rapportent des médias.
Le festival canadien, qui ne décerne pas de Palme, d’Ours ou de Fennec comme à Cannes, Berlin ou Alger, mais uniquement un Prix du public, donne souvent le tempo aux récompenses hivernales à Hollywood.
Habituellement, un demi-million de cinéphiles accourent au festival pour voir défiler le gratin d’Hollywood sur son tapis rouge.
Mais les stars brillent par leur absence cette année, en raison de la fermeture des frontières liée à la pandémie de la Covid-19.
Les cinéphiles se trouvant dans la région pourront seulement assister à des séances en « drive-in » depuis leur voiture lors du festival, qui présente aussi des films d’auteur en quête de distributeurs.
Autre particularité de cette 45e édition, à l’affiche jusqu’au 20 septembre, une programmation épurée, avec à peine 50 films au menu contre environ 300 habituellement.
Les organisateurs ont tout efois prévu des présentations avec Martin Scorsese, Anthony Hopkins, Nicole Kidman et Kate Winslet, qui participeront à des galas et discussions virtuelles.
« Nous voulions toujours faire un festival, c’est important pour notre public et je pense que nous avons tous besoin d’inspiration et de ce que l’art peut offrir », a indiqué le codirecteur de l’événement Cameron Bailey, avant d’ajouter : « Et il y a aussi le fait que l’industrie cinématographique doit continuer ».

Leave a Reply