CULTURE

Unesco : L’UNESCO condamne l’assassinat d’un journaliste au Mexique

La Directrice générale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Audrey Azoulay, a condamné l’assassinat du journaliste Julio Valdivia, mercredi à Tezonapa, dans l’Etat mexicain de Veracruz. Mme Azoulay a appelé les autorités à mener une enquête sur cet « horrible acte de violence » et à faire juger ses auteurs. « La justice doit passer afin d’empêcher que des actes sanglants ne restreignent les libertés auxquelles chacun aspire : liberté de parole, liberté de la presse et le droit à l’information », a-t-elle déclaré dans un communiqué.
Le corps décapité de la victime, spécialisé dans les affaires criminelles pour le quotidien régional El Mundo de Córdoba, a été retrouvé à proximité d’une voie ferrée, rappelle l’organisation onusienne.
L’UNESCO promeut la sécurité des journalistes au travers de mesures de sensibilisation mondiale, d’un renforcement des capacités, ainsi que par la mise en œuvre du Plan d’action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité.
L’Observatoire de l’Unesco sur les journalistes assassinés a enregistré 56 décès d e mort violente en 2019, contre 99 en 2018, le bilan le plus faible depuis plus de dix ans. Au total, l’Unesco a recensé 894 assassinats de journalistes entre 2010 et 2019, soit une moyenne de près de 90 par an.

Leave a Reply