ORAN

Marchands informels : Entre risque d’intoxication et menace de contamination


M.A.J
Depuis le début de la saison estivale, la direction du Commerce avec ses différents services s’est lancée dans une guerre contre les vendeurs tricheurs et autres rebelles, avec la mise en place des brigades chargées de la répression de la fraude et du contrôle de la marchandise étalée et les prix proposés aux consommateurs. Ce consommateur est confronté à toutes les menaces, avec un secteur de commerce en pleine révolution. Des procès-verbaux dressés et des propositions de fermeture de magasins sont les mesures prises à l’encontre des commerçants qui ne sont pas conformes à la loi. Mais les services de la DCP sont complètement dépassés, puisque les cas d’intoxication sont nombreux en cet été, à cause de l’anarchie qui gangrène nos marchés. Le consommateur est souvent le perdant, lui, qui supporte les délires des mandataires et les détaillants, et qui subit les aléas d’une marchandise douteuse sur les étals. Les associations actives sur le terrain, notamment celle de la protection du consommateur (APOCE) sont sur le terrain, à travers une opération de sensibilisation et des publications via le réseau Facebook. Pour gagner la bataille, les responsables essayent de vaincre l’autre phénomène, en l’occurrence le commerce illicite et les milliards qui échappent aux caisses de l’Etat. Un défi lancé depuis quelques années, mais qui n’a pas été si fructueux. Le consommateur, bien qu’il soit parfois naïf, doit faire attention à ce qu’il achète même si le prix bas est souvent son but, mais cet achat il risque de le payer cher en cas d’intoxication. En cette période de crise sanitaire, le danger est encore plus grand, avec les risques de contamination qui s’ajoutent à ceux d’intoxication. Des vendeurs qui s’installent informellement sont souvent très sollicités sans protection et sans distanciation. Certains ont même été chassés des lieux, à l’instar de ceux de la cité Djamel, mais le danger ne se résume pas seulement à eux, mais à plusieurs endroits qui sont un véritable foyer de maladies.

Leave a Reply