ORAN

Amélioration urbaine à Bethioua : Un montant de 1,5 milliard de cts pour Charaifia

Un montant budgétaire de 1,5 milliard de centimes a été débloquée par la commune de Bethioua pour la réalisation d’opérations d’amélioration urbaine au niveau de haï Charaifia, a-t-on appris, ce jeudi, d’une source bien informée.
Dans le cadre de la prise en charge des revendications des habitants et l’amélioration de leur cadre de vie, la commune de Bethioua a consacré un montant de 1,5 milliard de centimes au réaménagement de haï Chraifia. Plusieurs opérations d’amélioration urbaine seront réalisées au niveau de cette localité où les citoyens se disent marginalisés car leur cité un manque flagrant en matière de réhabilitation et de restauration et d’infrastructures de bases. Les opérations programmées concernent notamment la réfection des routes, des espaces verts et des trottoirs. La réhabilitation de l’éclairage public fait partie également des opérations programmées, selon les précisions de la même source. La durée des travaux a été quant à elle à deux mois, a-t- on assuré de même source. Notons par ailleurs que les localités de la commune de Bethioua vont bénéficier de plusieurs opérations d’amélioration du cadre de vie des citoyens qui se sont toujours plaints de beaucoup de problèmes liés notamment à l’état catastrophique des voiries et l’absence de l’éclairage public. Il s’agit là en fait de deux problèmes majeurs des habitants de ces localités. Rappelons dans ce volet que des opérations d’amélioration du cadre de vie des citoyens sont également programmées et devront bientôt être lancées au niveau de deux localités épares de la commune de Mers El Hadjadj dans la daïra de Bethioua. Une importante enveloppe budgétaire a été débloquée pour la concrétisation des opérations d’amélioration du cadre de vie des habitants des zones d’ombre de la daïra de Bethioua. En effet un montant de 1,7 milliard de centimes a été alloué pour la réalisation de ces opérations inscrites dans le cadre du programme de développement local destiné aux localités des zones d’Ombre dans cette daïra de l’est de la wilaya d’Oran. C’est ce qu’a affirmé le chef de cette daïra, ce lundi, lors de son passage sur les ondes de la radio locale. Le même responsable a indiqué que le secteur des travaux publics s’est taillé la part du lion de ce programme car la réfection des routes et la création d’un vrai réseau routier au niveau de cette localité sont les principales revendications des populations de ces zones. Il a déclaré dans ce contexte qu’une enveloppe budgétaire de 800 millions de centimes a été débloquée du budget de la wilaya à cet effet en précisant qu’une opération d’aménagement des routes et de l’entrée principale de localité de Hassasna est prévue ainsi qu’une réhabilitation du réseau routier au niveau de la localité de Chouacha dans la commune de Mers El Hadjadj. Les autres opérations prévues concernent le réseau d’alimentation en eau potable de ces deux localités dont les populations souffrent le martyre depuis des décennies à cause justement du manque d’eau et d’un réseau d’assainissement. Dans ce volet, le même responsable a annoncé qu’un montant de 700 millions de centimes a été débloqué pour la réalisation d’opérations de réhabilitation du réseau d’AEP afin de mettre fin au calvaire des habitants de ces zones notamment en cette période de pandémie et de grande chaleur.

B Samira

Leave a Reply