A la UNE

Une commission d’enquête sur les causes de l’effondrement du tunnel minier à Ain Azal

Le ministre des Mines, Mohamed Arkab, a révélé mardi dans la commune d’Ain Azal (50 km au Sud de Sétif) qu’une commission d’enquête, composée de cadres de son département et de la police des mines relevant de l’Agence nationale des activités minières (ANAM) a entrepris des investigations pour déterminer les causes et les circonstances de l’effondrement partiel d’un tunnel de prospection de l’entreprise nationale d’exploration des produits miniers non ferreux et des substances utiles, à Chaâba El Hamra, à la sortie Est de cette localité.
Lors d’une visite cet après-midi sur les lieux de l’incident, M. Arkab a affirmé que « cette commission enquête dès aujourd’hui sur les tenants et aboutissants de cet accident qui a provoqué la mort de deux travailleurs (39et 50 ans) et blessé grièvement un troisième (40 ans), et ce pour éviter que des incidents similaires ne se reproduisent à l’avenir ».
Faisant état du soutien et de l’aide de l’Etat aux familles des victimes, le ministre a promis d’améliorer les conditions de travail des mineurs et de prendre en charge toutes leurs préoccupations dans les plus brefs délais.
S’agissant du secteur minier, M. Arkab a déclaré que son département ministériel œuvre à développer l’activité minière en « prenant en considération toutes les spécificités et les normes techniques nécessaires pour assurer la sécurité des travailleurs et des mines ainsi que des citoyens se trouvant à proximité ».

Leave a Reply