ORAN

Suite à une décision du wali : La plage artificielle des Falaises restera fermée

Les autorités locales sont à pieds d’œuvre pour la préparation de l’ouverture graduelle des plages, et ce, conformément aux directives du gouvernement.
Cependant la plage artificielle des Falaises appelée communément « Les Genets » ne figurera pas dans la liste des plages autorisées à la baignade, et ce, suite à une décision du wali, a-t-on appris, ce mercredi, d’une source bien informée au niveau de la wilaya d’Oran. Le wali d’Oran, M. Abdelkader Djellaoui, a décidé de garder la plage artificielle de la commune d’Oran fermée, et ce, suite à la suggestion du directeur de la santé de la wilaya en raison de la mauvaise qualité de l’eau. En effet sur la base du rapport de la direction de l’environnement, concernant l’état des plages, la direction de la Santé de la wilaya a suggéré au wali la fermeture de ladite plage à cause de la mauvaise qualité de l’eau. «Conformément aux directives relatives à la préparation de l’ouverture progressive des plages aux vacanciers, et afin d’assurer la sécurité et la sûreté des citoyens pendant cette période, et après la suggestion du directeur de la santé et de l’environnement, une décision a été prise par la wilaya d’Oran, aujourd’hui, concernant la fermeture de la plage artificielle Les Falaises appelée Les Genets dans la commune d’Oran, tout en empêchant la baignade et le camping À la plage », a précisé la même source. Cette décision a été prise dans le cadre de la prévention et la préservation de la santé publique, a-t-on indiqué de même source en expliquant qu’en la conjoncture actuelle caractérisée par la crise sanitaire due à la pandémie du coronavirus, il est indispensable d’éviter toutes mauvaises conditions pouvant entraver le bon déroulement de la saison estivale qui ne fait que commencer. Notons que la wilaya d’Oran à l’instar de toutes les régions côtières du pays s’apprête à l’ouverture graduelle des plages à la baignade, décidée lors de la réunion du Haut Conseil de Sécurité, organisée dimanche dernier et présidée par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, consacrée à l’évaluation de la situation dans le pays à la lumière des récents développements concernant la pandémie du Covid-19.

Ouverture des plages : une feuille de route en cours d’élaboration

La wilaya d’Oran a rappelé dans un communiqué posté, avant-hier, sur sa page Facebook que le littoral oranais compatit 33 plages où la baignade est autorisée, à savoir Madagh, Cap Blanc dans la commune d’Ain El Kerma, les Andalouses 1 et 2, New Beach) à El Onçor, Mordjane, Cost et Bousfer plage ( Penica), la Grande Plage, l’Etoile, Bomo, et Corales dans la commune de Bousfer et à Ain Turck : Cap Falcon, les Dunes, Peloton, Eden, Belle vue, Saint-Germain, Claire Fontaine, Paradis plage, Bousville, Trouville, Saint- Rock) et Ain Franine, Ain Defla, Dehilis, Saint-Michel, Cap-Carbon, Mers El Hadjaj dans les communes de Bir El Djir, Gdyel, Arzew et Mers El Hadjaj. La wilaya d’Oran a également rappelé les plages interdites à la baignade tout en indiquant que ces zones ne sont pas surveillées. Les plages en question sont la partie qui s’étale entre Cap blanc et la plage Zéro, la zone située entre la Grande Plage et Pinca à Bousfer, de la Madrague au garage à bateaux à Cap Falcon et toute la zone est située entre Saint-Rock et le rocher de la Vielle jusqu’au Fort de la commune de Mers El Kebir. Dans la Commune d’Oran les plages interdites à la baignade sont : Monté Christo, la baie du port, la plage étroite de Canastel et la porte du phare. Dans les communes de Gdyel, Arzew et Mers el Hadjadj, toute la zone étendue de Hassi Ben Okba jusqu’ au petit port de Canastel, la région appelée communément « les trois filles » à la plage de Sidi Moussa et « Tamda » à la plage de Kristel, la partie située entre Cap Carbon et la Fontaine des Gazelles, les plages El Magtaa, Sonelgaz et la zone des rochers ainsi que la partie située entre l’ouest du Magtaa et la grande plages, sont toutes des zones où la baignade n’est pas autorisée, selon le même communiqué. La wilaya d’Oran a annoncé, hier, qu’une feuille de route est en cours d’élaboration, et ce, en prévision de la publication du décret exécutif et du protocole qui détermineront les modalités d’accès aux plages et les mesures à prendre dans le cadre de la prévention contre la propagation du coronavirus.

B Samira

Leave a Reply