INTERNATIONAL

Allemagne : Berlin refuse de voir la Russie revenir dans un G7 élargi

Berlin a opposé une fin de non-recevoir à Washington après la proposition du président américain de réintégrer la Russie dans un G7 élargi. Le ministre allemand des Affaires étrangères a notamment invoqué des raisons liées à l’Ukraine. Les efforts de Donald Trump pour normaliser les relations entre les grandes puissances et la Russie se sont heurtés aux réticences de Berlin. Le 27 juillet, le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a répondu défavorablement à l’initiative du président américain qui souhaite voir revenir Moscou dans un G7 élargi après son éviction du G8 en 2014 après le rattachement de la Crimée à la Russie.

S’exprimant dans les colonnes du quotidien régional Rheinische Post, Heiko Maas a affirmé que les raisons de ce refus étaient «l’annexion de la Crimée et l’intervention dans l’est de l’Ukraine». «Tant que nous n’avons pas de solution là-bas, je ne vois pas de chance» de retour de la Russie dans le G7, a-t-il ajouté. Il a aussi évoqué le rôle positif que peut jouer Moscou dans les dossiers syriens et libyens qui ne pourront être résolus en étant «contre la Russie, mais seulement avec la Russie». Le ministre allemand a aussi refusé la proposition américaine d’élargir le G7 à l’Inde, l’Australie, ou encore à la Corée du Sud. «Le G7 et le G20 sont deux formats judicieusement coordonnés. Nous n’avons plus besoin de G11 ou de G12», s’est-il expliqué. Durant le mois de juin, le Canada et la France avaient aussi refusé l’opportunité du retour de la Russie dans le G7 en s’appuyant sur des prétextes similaires. La France avait néanmoins assuré vouloir «trouver les moyens du dialogue» avec Moscou.

Leave a Reply