ORAN

Déchets ménagers : Enfin les tournées de collecte reprises

Au grand soulagement des citoyens les tournées de ramassage des ordures ménagères a repris progressivement, avant-hier, et ce après plus d’une dizaine de jours à Oran.
En effet alors que l’on annonce des campagnes de nettoyage et de désinfection ici et là dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie du Covid-19, la ville d’Oran croulait sous les ordures pendant près d’une quinzaine de jours. Les Oranais se disent scandalisés par cette situation qui n’est pas la première du genre. Il faut dire que la commune d’Oran n’arrive toujours pas à maitriser correctement la gestion de ses ordures ménagères. Après plus d’une dizaine de jours, les camions de collectes des déchets ménagers étaient enfin de retour, ce samedi matin, au grand bonheur des riverains qui ont vécu un calvaire ces derniers jours. Avant-hier, les camions de collectes des ordures ménagères ont commencé enfin à sillonner de nouveau les rues du centre-ville d’Oran, jonchées par les amas d’ordures de près d’une quinzaine de jours. Soulagés de voir les coins des artères de leurs quartiers enfin vidées des ordures, les citoyens ont sorti les grands moyens pour de grandes opérations de nettoyage, a-t-on constaté au niveau du centre-ville, où des jeunes gens ont tout lavé même les bacs à ordures. Des efforts à saluer notamment en cette période de crise sanitaire due à la pandémie du coronavirus et où l’hygiène reste de mise. Pendant près de deux semaines les citoyens ont vécu un vrai calvaire à cause de l’accumulation des déchets ménagers au niveau de leurs quartiers engendrant la prolifération des rongeurs et d’insectes tels que les cafards et les moustiques. Une situation dure à supporter surtout en cette période de grande chaleur et de pandémie du Covid-19 qui fait encore des ravages à travers le monde entier et dans notre pays. En effet un grand nombre de quartiers de la ville d’Oran notamment au centre-ville croulaient jusqu’à avant-hier sous des tonnes d’ordures, et ce, suite à un mouvement de grève illimité lancée depuis près d’une quinzaine de jours par les concessionnaires privés de collecte des ordures ménagères. Ces derniers dénoncent des retards de paiement de leurs prestations fournies durant plusieurs années. Il s’agit en fait d’un scénario qui est souvent d’actualité à Oran.

B Samira

Leave a Reply