REGION

Sidi Bel-Abbès : rentrée solaire Eviter la surcharge dans les classes à Ain Trid

La surcharge dans les classes doit être éradiquée, selon l’avis unanime des pédagogues, ce problème est du essentiellement à la croissance de l’assiette démographique, est récurrent dans toutes les wilayas du pays, comme pour le cas des classes dans la seule école située dans la commune d’Ain Trid, relevant de la daïra de Tessala dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès, la surcharge est l’une des préoccupations des parents d’élèves. Ladite localité n’échappe pas à cette réalité, le nombre d’apprenants dépasse la quarantaine dans chaque classe, les parents d’élèves plaident pour l’attribution d’un nouveau projet à leur localité, pour la construction d’un nouvel établissement primaire, afin de mettre un terme à ce problème, ajoutant que cette situation est devenue insupportable, et nécessite des solutions urgentes, au moins pour l’extension des classes au niveau de cette école. Par ailleurs, les élèves du palier moyen ne sont pas épargnés du calvaire dans leur parcours éducatif, ceci est du au manque d’un collège du palier moyen CEM. Après des années vécues dans des salles étriquées au niveau primaire, voila qu’ils se trouvent obliger de parcourir quotidiennement des kilomètres, pour atteindre le CEM situé à Tessala, ou jusqu’au chef-lieu de wilaya pour s’instruire. La mission des collégiens n’est pas facile, expliquent leur parents, des fois ils ratent les cours à défaut de moyens de transport, précisant qu’ils doivent souffrir qu’il fait froid ou chaud pour aller au CEM , une situation qui a contraint quelques familles à mettre fin au parcours éducatif de leurs enfants, rapportent-ils.
Abderrahmane.G

Leave a Reply