SOCIÉTÉ

Jijel : Commune Emir Abdelkader Les bénéficiaires d’un lot de logements ruraux groupés réclament la concrétisation du projet

Les bénéficiaires d’un lot de terrain pour la construction de logements ruraux groupés dans la commune Emir Abdelkader (12 km à l’Est de Jijel) ont fermé l’accès du siège de l’APC de cette collectivité locale pour réclamer « des solutions d’urgence » leur permettant la réalisation du projet.
« Les services concernés ont mis beaucoup de retard dans le lancement effectif du projet de réalisation de logements ruraux groupés », soulignent les protestataires, exigeant, au cours d’une rencontre avec le président de l’APC de cette commune, « qu’une solution définitive à ce problème soit trouvée pour entamer les travaux d’aménagement du terrain devant accueillir le quota de 45 logements ruraux ».
De son côté, le président de l’APC de la commune Emir Abdelkader, Samir Benaouata, a indiqué à l’APS, que « des circonstances multiples, dont la situation liée à l’épidémie du coronavirus avec la mesure de mise en congé de 50 % du personnel de la commune, ont affecté le parachèvement des procédures administratives du projet ».
« Toutefois, ces procédures ont pris leur cours depuis un certain temps, mais leur aboutissement nécessite du temps », a ajouté l’édile.
Les protestataires avaient fermé pendant deux mois, de la mi-janvier à la mi-mars passés, le siège de l’APC Emir Abdelkader pour demander aux autorités de wilaya d’ouvrir une enquête sur cette situation et hâter la concrétisation du projet de logements ruraux.

Leave a Reply