ORAN

23 nouveaux cas de Coivd-19 en une journée : Oran touchée par la hausse fulgurante de la pandémie

La wilaya d’Oran a été également touchée par la recrudescence du nombre de cas de contamination confirmée au coronavirus. Elle fait également partie des 10 wilayas les plus touchées par la pandémie.
En effet Oran n’a pas été épargnée par la hausse fulgurante du nombre de cas de contamination à la Covid-19 puisque 23 cas ont été enregistrés durant les 24 heures du vendredi au samedi portant ainsi le nombre de cas global à 783. Avant-hier, la barre des 20 cas journaliers a été dépassée à Oran qui enregistrait seulement 3 cas par jours, et ce, depuis quelques temps déjà. En effet la barre de contamination connaissait une certaine stabilité dans la wilaya d’Oran depuis le début du mois de juin courant à l’exception de la journée du 22 du même mois où 18 cas de contamination confirmée ont été signalés. Le nombre de cas enregistrés quotidiennement s’est stabilisé entre 3 à 5 ou 7 cas au maximum, et ce, pendant presque tout le mois de juin. Durant les 24 heures du vendredi au samedi 23 cas de contamination ont enregistré. Il s’agit en fait d’un pic du nombre des cas dans la wilaya d’Oran qui est passé dernièrement de la 3e à la 4e place de la liste des wilayas sur la carte épidémiologique du ministère de la santé de la population et de la réforme hospitalière, et ce, après Blida, Alger et Sétif. Cette recrudescence de l’épidémie est imputée au manque de conscience d’une grande partie des citoyens, selon les spécialistes de la santé et même les autorités. Malheureusement un grand nombre de citoyens à Oran comme ailleurs à travers le pays ne respectent pas les mesures barrière pour lutter contre la propagation de la pandémie du coronavirus notamment en ce qui concerne le port de masque et la distanciation sociale. Dans les lieux publics, les marchés et dans beaucoup de commerces à Oran l’on constate que ces deux mesures insensibles ne sont pas respectées ni par les commerçants ni par les consommateurs. Les horaires de confinement partiel instauré par les pouvoirs publics n’en plus ne sont pas respectés. Au centre-ville, l’on constate des rassemblements de jeunes gens à chaque coin de rue. Inconscients de la gravité de la situation, ils veillent jusqu’à des heures tardives. Certains citoyens sont allés plus loin en matière de relâchement en organisant des cérémonies de mariage, de baptême et de circoncision. Ce genre de comportement est à l’origine de la hausse fulgurante du nombre de cas de contamination confirmée.

B Samira

Leave a Reply