INTERNATIONAL

Grèce : Plus de 11.000 réfugiés seront expulsés

Plus de 11.000 réfugiés doivent être expulsés des logements sociaux qui leur étaient attribués à travers la Grèce, selon le ministère grec des Migrations.
Une expulsion est prévue dès avril, mais « un délai a été donné jusqu’à fin mai en raison de l’épidémie de Covid-19 », a déclaré le ministre des Migrations, Notis Mitarachi.
La nouvelle législation, votée en novembre, a réduit de six à un mois la période pendant laquelle les réfugiés ayant obtenu l’asile de rester dans ces appartements.
Le gouvernement grec juge cette politique nécessaire pour que les hébergements bénéficient aux plus de 32.500 demandeurs d’asile qui vivent dans des conditions sordides dans les camps des îles surpeuplés du nord de la mer Egée.
Le gouvernement grec soutient que les réfugiés peuvent postuler au programme HELIOS », mis en place par l’OIM (Organisation internationale pour les migrations) qui leur permet de suivre des cours de grec et de bénéficier d’une allocation pour leur logement.
Mais ce programme est peu adapté, note Eva Giannakaki, en charge des questions de logement pour l’ONG Solidarity Now.
« Les réfugiés sont censés trouver eux-mêmes un logement, or ils font face à des attitudes xénophobes des propriétaires, à des démarches administratives peu compréhensibles et au manque d’offre d’appartements bon marché ».

Leave a Reply