CULTURE

HCA : Plaider pour l’élaboration d' »une carte linguistique de Tamazight » en Algérie

Le secrétaire général du Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad, a plaidé mercredi à Alger pour l’élaboration d' »une carte linguistique de Tamazight » en Algérie avec la participation de tous les professionnels du domaine en vue de mettre en place « une stratégie pour le développement et la valorisation de la langue Amazighe en Algérie ».
« La question de l’élaboration d’une carte linguistique de Tamazight en Algérie est une étape importante pour une planification globale qui consacre sur le terrain, désormais, l’institutionnalisation de Tamazight », a-t-il déclaré sur les ondes de la Chaine II de la radio nationale.
Selon le premier responsable du HCA, « cette carte constituera la plateforme pour l’amorce de toute politique linguistique basée sur des principes scientifiques susceptibles d’une concrétisation sur le terrain ».
Il a annoncé, à ce propos, la tenue en novembre prochain d’un colloque scientifique portant sur la thématique de « La carte linguistique de Tamazight en Algérie » en partenariat avec l’Université Ahmed Draia d’Adrar et l’Académie africaine des Langues (ACALAN) à Bamako (Mali).
L’objectif du Haut-Commissariat à l’Amazighité dans ce domaine, a-t-il poursuivi, est « de contribuer au développement de toutes les variantes ».

Il a expliqué, à ce titre, que « celles-ci ont en commun quasiment une même syntaxe qui constitue l’épine dorsale de la langue », soulignant que « l’histoire du développement des langues dans le monde nous rappelle que les variétés linguistiques sont, généralement, mères de langues standards développées ».
Si El Hachemi Assad qui s’exprimait à l’occasion du 25ème anniversaire de la création du HCA, a plaidé également pour l’amendement de la loi d’orientation sur l’éducation nationale de janvier 2008 pour supprimer l’aspect facultatif de l’enseignement de Tamazight à l’école.
Evoquant les avancées réalisées dans le domaine de la promotion et du développement de Tamazight depuis la création de l’instance qu’il dirige, Si El Hachemi Assad a souligné la nécessité de « positiver et consolider » les acquis réalisés, relevant, toutefois, l’existence de quelques « insuffisances et dysfonctionnements » dans le processus de valorisation de cette langue.
Le secrétaire général du HCA a salué, par ailleurs, le lancement par l’APS, en mai 2015, de son site d’informations générales en Tamazight, soulignant que ce site offre aux éditeurs « la possibilité de réaliser des journaux en cette langue ».
« Il y a une demande dans ce sens, le lectorat existe », a-t-il soutenu.

1 Comment

  1. merci beaucoup

Leave a Reply