ORAN

Les Andalouses : Un second dauphin échoue sur la plage

Un dauphin a échoué sur la plage dans la daïra d’Ain Turck. Il s’agit du second animal du genre à être découvert en une quinzaine de jours sur les côtes de la wilaya d’Oran.
En effet un dauphin mort a été découvert, en fin, de la semaine écoulée, aux Andalouses sur la côte oranaise, par Les membres de l’Association Écologique Marine Barbarous, a indiqué avant-hier cette association dans un communiqué. « Lors d’une sortie de routine en date du 22 mai 2020, les membres de l’Association Écologique Marine Barbarous ont observé le cadavre d’un Dauphin en état de décomposition. », a déclaré l’Association Berbarous précisant qu’il s’agit d’un Tursiops Truncatus (grand dauphin) sub juvénile qui mesure environ 280 cm qui a été vue dans la baie des andalouses non loin de l’île plane, c’est le troisième échouage de dauphin signalé en l’espace de quelques jours. Le dauphin découvert a été identifié par une scientifique de l’association et qui est également enseignante et chercheuse en cétologie au LRSE (laboratoire réseau de surveillance environnementale) de l’université Oran1, Mme Boukhlif Linda. Le grand dauphin est sur la liste rouge des espèces menacées (UICN). Pour cela des études et des recherches plus approfondies doivent être entreprises afin de déterminer les raisons de ce phénomène, a ajouté l’association Berbarous dans le même communiqué. Rappelons qu’il s’agit de la seconde découverte du genre enregistrée ce mois-ci. Un autre dauphin a été découvert également mort à Madagh à l’ouest des Andalouses dans la commune d’Ain Kerma. En effet le 11 mai courant l’association écologique marine Barbarous a été alerté de l’échouage d’un dauphin au niveau de la plage Madagh 1, l’alerte a été donnée par les éléments de la section environnementale de la gendarmerie nationale, avait annoncé la dite association dans un précédant communiqué. Des représentants de l’association s’étaient dépêchés sur les lieux pour faire le constat et les premiers éléments avaient permis d’identifier le spécimen, « il s’agit d’un dauphin commun (delphinus delphis) mal, mesurant 192 cm pour un poids avoisinant les 100 kg, l’animal a été délesté de son aileron dorsal ainsi que sa nageoire caudale et pectorale droite par des sections nettes probablement faites par une main humaine et une lésion ulcérée de 20 cm de diamètre au niveau caudal », avait indiqué la dite source en précisant que l’identification avait été faite également par la même scientifique Mme Boukhlif Linda, a-t-on assuré de même source.

B Samira

Leave a Reply