CULTURE

Dessin mural vandalisé à Alger-Centre : Salim Dada condamne un acte barbare

Suite à l’acte de vandalisme ayant visé une fresque murale dans un quartier d’Alger-Centre, le secrétaire d’Etat chargé de la production culturelle, Salim Dada, s’est déplacé sur les lieux pour constater les dégâts occasionnés, en compagnie du P/APC, Abdelhakim Bettache.
Appelant à l’application de la loi contre l’auteur du délit, Salim Dada a qualifié cet acte de «barbare et brutal, d’autant que celui qui est à l’origine de ce délit a fait preuve d’ignorance au même titre que ceux qui veulent nous replonger dans la décennie noire et qui avaient porté atteinte aux œuvres artistiques». Sur sa page facebook, Salim Dadda a appelé à l’application des lois de la Constitution qui consacre le droit à la culture pour chaque citoyen (article 45) et préserve la liberté de l’innovation artistique, intellectuelle et scientifique (article 44). Dans sa publication, il appelé les autorités locales et la justice à prendre toutes les mesures nécessaires contre un tel crime moral et matériel, qui s’est produit au cœur de la capitale. Pour rappel, les internautes se sont tous mobilisés, depuis mardi dernier, sur les réseaux sociaux, pour dénoncer un tel délit mettant en avant la vidéo de l’auteur à l’origine de la déformation du dessin mural. Tous ont condamné cet acte. «C’est du sabotage», ont-ils mentionné sur leurs pages facebook et autres.

Campagne artistique en hommage au personnel soignant

Par ailleurs, le département de Salim Dad a lancé une campagne artistique associative, consistant à réaliser des dessins et à prendre des photos numériques valorisant le rôle des médecins et des professionnels de la santé, en reconnaissance de leurs sacrifices dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19, indique un communiqué du secrétariat d’Etat. A travers cette campagne, organisée dans le cadre de la célébration de la Journée nationale de l’étudiant (19 mai) et la Journée nationale de l’artiste (8 juin), le secrétariat d’Etat chargé de la production culturelle a invité les jeunes artistes et les plasticiens numériques, professionnels et amateurs, à participer à ce travail collectif, soulignant que les meilleures œuvres seront exposées et mises en avant dans une pancarte géante qui sera imprimée et exposée à Alger le 8 juin prochain. Parmi les conditions de participation, les dessins doivent être numériques, originaux, réalisés à partir d’une tablette ou scannés, de couleur unie, bicolore ou multicolore. Les travaux réalisés doivent être envoyés dans un dossier numérique de haute résolution en format PDF, Jpeg ou en 300 dpi et le dessin en format A4 minimum. Tous les genres artistiques sont acceptés, le réalisme, le symbolisme et l’impressionnisme, de même que le graphisme et la caricature. Les œuvres doivent être envoyées avant le 1er juin, aux adresses mails suivantes : sepcm-culture.gov.dz et sepc.gov@gmail.com, jointes des informations personnelles du candidat et autres sur l’œuvre. Cette initiative «caractère artistique et humain» s’inscrit dans le cadre de «la solidarité et de la reconnaissance des efforts et sacrifices consentis par les professionnels du secteur de la santé en Algérie qui luttent contre la pandémie de la Covid-19, et ceux ayant perdu leur vie pour en sauver d’autres». Elle se veut un témoignage de leur humanisme exemplaire, un geste d’encouragement, voire une marque de gratitude envers le personnel médical, à travers tous les hôpitaux du pays.

1 Comment

  1. merci beaucoup

Leave a Reply