REGION

Aïn Témouchent : Distribution gratuite de 100.000 bavettes

Les services de la wilaya d’Aïn Témouchent ont procédé, , à la distribution à titre gracieux d’un lot de 100.000 masques protecteurs à travers les communes de la wilaya.
Supervisant le lancement de la distribution, la wali d’Aïn Témouchent, Labiba Ouinez a précisé que « la distribution d’un lot de 100.000 masques protecteurs réceptionnés de la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) s’inscrit dans le cadre des mesures de prévention que les pouvoirs publics veillent à concrétiser pour endiguer la propagation de la pandémie Covid-19 ».
« La distribution des bavettes touchera l’ensemble des communes de la wilaya ainsi que les zones d’ombre du fait de la généralisation du port obligatoire du masque à compter du premier jour de l’Aïd El-fitr », a-t-elle encore souligné.
De surcroît, plusieurs franges de la société civile à l’instar des Scouts musulmans algériens (SMA) et nombre d’associations activant au niveau local ont été d’un grand apport durant cette crise pandémique.
A noter que la zone d’ombre de Hadjairia dans la commune d’Aïn Kihal était la première halte où a débuté la distribution de ces masques de protection, une opération favorablement accueillie par les habitants de cette localité.


Centre universitaire « Belhadj Bouchaib »
Des travaux de recherche à l’honneur Publié

Les autorités de la wilaya d’Ain Témouchent ont organisé une cérémonie de reconnaissance aux recherches encadrées par le centre universitaire « Belhadj Bouchaib » dans le cadre de la contribution à la lutte contre la pandémie du coronavirus. A l’occasion de la célébration du 64e anniversaire de la fête de l’étudiant, l’universitaire chercheur Mourad Benosmane un des membres de l’équipe de recherche ayant conçu et développé l’appareil de respiration artificielle a été honoré. Le chercheur Benosmane a déclaré que l’équipe de recherche qui a élaboré ce projet a réussi à concrétiser l’idée et sa mise en œuvre en un temps n’ayant pas dépassé un mois, qualifiant ceci de « défi » relevé par cette équipe. Cette recherche a été mise à la disposition des pouvoirs publics comme contribution de l’université algérienne dans le domaine sanitaire, surtout en cette conjoncture exceptionnelle qui nécessite la conjugaison des efforts pour faire face la pandémie du Covid-19, a-t-on souligné. A été également à l’honneur, Dr Lahcen Laribi qui a fabriqué au niveau du laboratoire de chimie du CU « Belhadj Bauchaib », des quantités considérables de gel hydroalcooliq ue avec la participation d’étudiants et de bénévoles, distribuées aux établissements hospitaliers et à des administrations publiques. La wali d’Ain Témouchent Labiba Ouinez a affirmé que les autorités locales sont prêtes à apporter leur soutien au développement de la recherche scientifique au niveau du centre universitaire saluant, au passage, les efforts des universitaires dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du Covid-19.

Leave a Reply