ORAN

Lait en sachet : Le quota de la wilaya d’Oran est insuffisant

M.A.J

Les innombrables problèmes dont souffre le secteur du commerce au niveau de la capitale de l’ouest n’en finissent plus. Des prix des fruits et légumes à ceux du poulet, en passant par le lait en sachet. Ce dernier créneau, qui était l’une des premières batailles du ministre Rezig, connait toujours des perturbations à Oran. En ce mois de Ramadhan, l’approvisionnement du marché a connu une grande insuffisance. A travers les magasins d’alimentation générale ont constaté que même si l’approvisionnement était assuré quotidiennement, le quota n’a, cependant, pas satisfait la grande demande enregistrée durant ce mois sacré, où les besoins des ménages doublent. Du coup, pour avoir un sachet de lait il faut arriver tôt le matin, ou bien faire une commande la veille. Avant le début du mois du Ramadhan, les services concernés se sont mobilisé pour permettre une disponibilité des produits de large de consommation et faire face à la spéculation. Selon nos sources, le quota quotidien de la Capitale de l’Ouest en lait est de 300.000 litres par jour. Malgré cette mesure, le citoyen trouve des difficultés d’acheter du lait en sachet, qui est écoulé rapidement au niveau des magasins et la majorité du lait consommé à Oran est produit dans des laiteries implantées dans les wilayas avoisinantes. Notons que ces dernières semaines, les clients de plusieurs magasins d’alimentations générales se plaints de la vente concomitante du lait. L’’Office national interprofessionnel du lait et des produits laitiers (ONIL) avait annoncé ces derniers jours, que la mise en place des unités de vente de lait et dérivés, opérée début 2020 par le groupe Giplait, a permis la maîtrise de la distribution du lait subventionné et des produits dérivés à des prix raisonnables. L’ONIL a toutefois condamné les dépassements commis au quotidien par des distributeurs et des vendeurs qui utilisent les sachets de lait à d’autres fins. En effet, certains distributeurs et commerçants procèdent à la transformation du lait en l’ben pour un gain rapide vu la forte demande de cette boisson pendant Ramadhan.

Leave a Reply