MONDE ARABE

Maroc : Un « messie » condamné à 3 ans de prison ferme

Un individu originaire de Oued Zem, qui s’est pris pour « le messie », incitant les gens à envahir les mosquées, a été interpellé puis condamné à trois ans de prison ferme. L’individu a pris d’assaut la rue, incitant la population à la violence et à la désobéissance civile. En moins de deux heures, il s’est retrouvé en prison, rapporte le quotidien Al Akhbar. Il a été condamné à trois ans de prison pour plusieurs chefs d’inculpation dont entres autres, l’agression contre un agent de l’autorité. Il aurait également cassé le nez à un caïd qui l’a interpelé alors qu’il venait de violer l’état d’urgence sanitaire. Non seulement, il a enfreint les dispositions de l’état d’urgence, mais le mis en cause, arrêté mardi dernier, encourageait également les gens à en faire de même, précise-t-on. D’après le même quotidien, l’homme se trouvait dans un état hystérique au moment de son arrestation, et ne cessait de crier qu’il était le sauveur et que les gens devaient le suivre pour leur salut, les incitant par la même occasion à sortir dans la rue et à forcer l’ouverture des mosquées, fermées depuis plusieurs semaines conformément aux mesures sécuritaires imposées par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus. Le mis en cause affirmait à qui voulait l’entendre, que ce virus n’était qu’un « mensonge ». Le prévenu a finalement été maitrisé grâce à l’intervention de la police appelée en renfort. Il a ensuite été placé en garde à vue, en attendant d’être déféré devant le parquet. La procédure a été bouclée rapidement et il a écopé de trois ans de prison ferme. Quant à l’agent de l’autorité agressé, il a été transporté à l’hôpital. Il souffre d’une fracture au nez et le médecin lui a remis un certificat attestant d’une incapacité physique de plus 30 jours.

Leave a Reply