INTERNATIONAL

Face à la propagation de la pandémie : Un nombre croissant de pays imposent le port du masque dans l’espace public

Plusieurs pays, ont récemment rendu le port du masque obligatoire dans l’espace public. En Europe, la Lombardie (Italie) a adopté des mesures similaires, comme avant elle plusieurs pays d’Europe centrale. Alors que la question de la pertinence du port du masque généralisé alimente un intense débat international sur fond de pénuries en France, cette protection est devenue obligatoire dans un nombre croissant d’Etats et de régions du monde. Durement touché par l’épidémie, l’Equateur a ainsi rendu le 6 avril le port du masque obligatoire «dans tous les espaces publics», comme l’a précisé la ministre de l’Intérieur, Maria Paula Romo, dans un tweet. Le gouvernement a en outre précisé que tous les types de masques, y compris artisanaux, pouvaient être utilisés, à l’exception des protections de type «N95 [conçues pour bloquer 95% des particules les plus fines]», «afin de ne pas créer de pénurie dans les hôpitaux». Les autorités ont par ailleurs déjà instauré un couvre-feu à 15 heures, le confinement des personnes, des restrictions de déplacements et la fermeture des frontières.

De même, le Maroc a décrété le port du masque obligatoire à compter du 7 mars dans un communiqué publié la veille. Cette mesure s’ajoute à l’«état d’urgence sanitaire» instauré le 19 mars, qui impose le confinement total pour tous, sauf pour les personnes disposant d’un permis de circuler afin de se rendre sur leur lieu de travail. La police et l’armée, appuyées par des blindés et des agents de sécurité, procèdent, partout dans le pays, à des contrôles. Le roi a par ailleurs gracié plus de 5 000 détenus pour soulager les prisons, réputées surpeuplées, du pays. Au Chili, les personnes utilisant «le transport public et privé rémunéré» doivent se couvrir le visage depuis le 6 avril, si besoin avec un masque artisanal.

Le port du masque imposé dans plusieurs pays d’Europe centrale

En Europe, la République tchèque a imposé le port du masque dans l’espace public en mars, avant d’en atténuer les contraintes : dès ce 7 avril, les coureurs ou les cyclistes tchèques ne sont plus obligés de l’arborer, a indiqué le vice-Premier ministre Karel Havlicek. La Slovénie et la Slovaquie ont elles aussi rendu obligatoire dès mars l’usage du masque dans l’espace public. En Autriche, les commerces sont tenus de fournir gratuitement à chaque personne qui y pénètre une «protection bouche-nez», sauf pour ceux qui en sont déjà équipés. En Italie, l’obligation de porter un masque est entrée en vigueur le 6 avril en Lombardie, la région italienne la plus touchée par le coronavirus. «Si vous devez sortir de chez vous, vous avez obligation de vous couvrir le visage, la bouche, le nez, avec tous les moyens possibles», avait annoncé président de la région Attilio Fontana (La Ligue) le 4 mars dans une vidéo traduite par France info. En Toscane, chaque habitant devrait recevoir trois masques, avant qu’une règle similaire s’applique. Du côté de l’Asie, la Chine, Taïwan ou encore la Corée du Sud (où ils sont distribués gratuitement à la population) imposent eux aussi le port du masque dans les espaces publics.

Leave a Reply

Theme by Anders Norén