ORAN

Extension du confinement : Oran respecte les nouvelles mesures

Les consignes en matière de déplacement dans la wilaya d’Oran suite à l’élargissement des horaires de confinement partiel de 15 heures jusqu’à 07 heures du matin ont été largement respectées.
Seuls les automobilistes disposant d’autorisations circulaient durant ce créneau horaire. D’autres, pour de cas de force majeure, de causes justifiables ou pris par le temps, n’ont pas échappé à la vigilance des policiers chargés de faire respecter les consignes prises pour juguler le Coronavirus.
C’est le cas de ce jeune conducteur, intercepté par un barrage de contrôle au niveau du boulevard de l’ANP à Haï Oussama. Il ne disposait pas du document lui permettant de circuler après 15 heures.
Il a expliqué aux policiers qu’il venait de rendre visite à son père, hospitalisé au Centre anti-cancer Emir Abdelkader, à Haï Bouamama, à l’ouest d’Oran et qu’il est sorti en retard de l’hôpital, d’où sa difficulté à respecter cette mesure de prévention.
« Il est vrai que pour le bien de tous, ces consignes doivent êtres respectées. Pour moi, c’est un cas de force majeure, Allah Ghaleb », a-t-il avoué aux éléments de la sûreté de wilaya.
Certaines personnes imprudentes et inconscientes font fi de ces consignes pour des motifs futiles comme sortir pour respirer l’air, profiter d’une circulation réduite pour se balader. Elles ont très vite déchanté. Les policiers se sont montrés intransigeants. Les fautifs sont verbalisés pour non respect de confinement.
« Il s’agit de conducteurs non munis d’une autorisation pour justifier leur déplacement durant les heures de confinement. Nos éléments se sont déployés en plusieurs endroits d’accès à la ville d’Oran pour veiller au respect des nouvelles mesures de confinement », a expliqué l’officier de police Touati, adjoint du responsable de la cellule de communication et des relations publiques de la sûreté de wilaya.

Leave a Reply

Theme by Anders Norén