ORAN

Les préparatifs des JM d’Oran continuent malgré le report : Le gazon du stade olympique pousse, cap sur la piste d’Athlétisme

M.A.J

Même après le report des jeux méditerranéens de 2021, Oran continue sa préparation. Le stade olympique qui a accusé des années de retards, s’approche peu à peu du bout de tunnel. Cette semaine, le gazon a poussé donnant une belle image de ce projet qui accueillera plusieurs disciplines, notamment l’Athlétisme. Justement les organisateurs ont mis le cap sur la piste et les autres infrastructures, et le tout sera prêt d’ici quelques semaines. C’est pour dire, que le report a été très bénéfique, permettant à la ville de rattraper son retard, et dépasser les soucis techniques et surtout financiers. Pour le ministre de la Jeunesse et des Sports d’Algérie et président du comité de l’organisation des Jeux Méditerranéens d’Oran Sid Ali Khaldi, cette décision a été prise par les deux parties. «Le report des Jeux méditerranéens d’Oran est motivé essentiellement par le souci commun de réaménager leur périodicité par rapport au calendrier olympique, de rehausser la qualité des Jeux et leur rayonnement ainsi que de préserver la santé des athlètes et d’assurer leur préparation à cet important rendez-vous sportif», a-t-il précisé. De son côté, l’Algérien Président du Comité international des Jeux Méditerranéens Amar Addadi a salué la décision prise par le gouvernement algérien, soulignant que l’instance méditerranéenne a demandé le report de la 19e édition d’Oran par rapport à la reprogrammation des Jeux olympiques-2020 de Tokyo qui auront lieu en 2021. « Le Comité international des Jeux Méditerranéens a demandé le report de la 19e édition des Jeux méditerranéens à 2022 pour des raisons qui sont liées essentiellement au calendrier olympique. Le Comité d’organisation aura plus de temps pour réunir toutes les conditions et offrir ainsi à l’ensemble des athlètes méditerranéens une édition brillante qui hisse plus haut l’image de l’Algérie ». Le Président du Comité International des Jeux Méditerranéens a réitéré l’engagement de son instance à poursuivre et à consolider la coopération à l’effet d’assurer les conditions « optimales » d’un succès « retentissant » des Jeux Méditerranéens d’Oran. « Les athlètes sont de plus en plus pénalisés par l’arrêt du processus de préparation suite à la fermeture des structures sportives. Je pense que ce report permettra à l’ensemble du mouvement sportif méditerranéen de mieux préparer pour les Jeux d’ Οran dans les meilleures conditions », a souligné Addadi.

Leave a Reply