INTERNATIONAL

Grande Bretagne : Boris Johnson hospitalisé pour de nouveaux examens liés au Covid-19

Le Premier ministre britannique, testé positif au Covid-19, a été admis à l’hôpital pour y subir des examens. Il continue en effet à ressentir les symptômes du virus. Le Premier ministre britannique Boris Johnson a été admis à l’hôpital ce 5 avril pour y subir des examens après avoir montré des symptômes persistants du coronavirus, dix jours après y avoir été testé positif. Son cabinet a néanmoins fait savoir qu’il ne s’agissait pas d’une admission d’urgence. «Sur les conseils de son médecin, le Premier ministre a été admis ce soir à l’hôpital pour des tests», a déclaré Downing Street, cité par l’agence de presse Reuters. «Il s’agit d’une mesure de précaution, car le Premier ministre continue de présenter des symptômes persistants de coronavirus dix jours après avoir été testé positif», a encore expliqué Downing Street, avant de souligner que le Premier ministre remerciait le personnel du NHS (le système de santé britannique) pour «tout son travail acharné» et qu’il appelait la population à continuer de suivre les conseils du gouvernement, de «rester chez soi afin de sauver des vies». Le 3 avril, Boris Johnson avait annoncé prolonger sa quarantaine au delà des sept jours recommandés par les autorités sanitaires britanniques, en attendant de ne plus souffrir des symptômes.

Boris Johnson a annoncé avoir été testé positif au Covid-19 le 27 mars, soit quatre jours après avoir décrété un confinement de la population du Royaume-Uni. Le pays dénombre près de 5 000 décès causés par le virus et en a enregistré plus de 600 ce 5 avril en 24 heures. La situation sanitaire a poussé la reine Elisabeth II a prendre la parole lors d’une courte allocution télévisée. Il s’agissait seulement de la quatrième allocution de la souveraine en période de crise depuis le début de son règne il y a 68 ans, même si elle adresse chaque année ses vœux à la nation à Noël.

Leave a Reply

Theme by Anders Norén