REGION

Tlemcen : La lutte contre les spéculateurs, continue

Une première caravane de solidarité composée de cinq camions chargés de produits alimentaires de large consommation s’est ébranlée, jeudi dernier, de la commune d’Aïn Fettah en présence du wali. Placée sous le slogan «unité de la solidarité, une étape révolutionnaire», la caravane a pris le chemin du douar Ettaouaâ, dans la commune d’Aïn Fettah, pour assister quelque 80 familles nécessiteuses. Ce premier geste sera suivi par d’autres pour cibler d’autres familles dans le besoin à travers toute la wilaya en cette période de crise sanitaire et à la veille du mois de Ramadhan. Par ailleurs, plus de 10.000 masques de protection destinés au personnel de la santé de la wilaya seront réalisées par de nombreux artisans des communes de Maghnia, Tlemcen et Marsa Ben M’hidi. La direction de la maison de l’artisanat a rappelé que des artisans bénévoles ont déjà fabriqué plus de 2.000 masques de protection et précisé que la matière première a été fournie par la wilaya et des opérateurs économiques.


Solidarité avec les marins-pêcheurs en chômage forcé

La corporation des marins-pêcheurs de la wilaya de Tlemcen a sonné l’alarme : 1.600 employés au niveau des ports de Ghazaouet, Honaine et Marsat Ben M’hidi se sont retrouvés au chômage forcé et sans revenus du fait de la suspension de leurs activités, durant la période de confinement. Pour alléger leur souffrance, une chaîne de solidarité a été mise en place. De nombreux colis de cœur seront ainsi remis aux marins. Le directeur de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya, Sahnoune Boukabrine, a souligné l’importance de cette solidarité qui s’est traduite par la mise en place d’une cellule de veille composée d’acteurs du secteur. Plusieurs donateurs ont adhéré à cette démarche selon Sahnoun qui précise que d’autres initiatives seront programmées pour assister cette communauté, notamment à la veille du mois sacré de Ramadhan. Pourvoyeur d’emplois, le secteur de la pêche se compose d’une flotte d’environ 300 embarcations. Cet arrêt d’activités s’avère d’autre part positif pour le repos biologique des espèces et l’environnement marin. Par ailleurs, la Direction de la pêche a lancé une série d’opérations de désinfection au niveau de toutes ses structures. D’autres actions cibleront toutes les embarcations à travers les trois ports que compte la wilaya.

Leave a Reply