INTERNATIONAL

Sous sanctions américaines : une entreprise russe livre des respirateurs aux USA

Pour soutenir les Etats-Unis face au coronavirus, la Russie a envoyé un avion militaire chargé de matériel médical. Ironie de l’histoire : des respirateurs faisant partie du lot auraient été fabriqués par une entreprise… sous sanctions américaines. Des respirateurs livrés par la Russie aux Etats-Unis pour des patients atteints de coronavirus auraient été fabriqués par une société russe soumise à des sanctions américaines. C’est ce qu’a rapporté le 3 avril le quotidien russe RBC.

Un avion militaire russe transportant des respirateurs ainsi que d’autres fournitures médicales, y compris des équipements de protection individuelle, a atterri le 1er avril à New York après un entretien téléphonique entre le président américain Donald Trump et le président russe Vladimir Poutine. Le journal RBC affirme que sur des images du déchargement de l’avion diffusées par la télévision russe, on pouvait voir des boîtes de respirateurs Aventa-M, produits par l’Ural Instrument Engineering Plant (UPZ) dans la ville de Tcheliabinsk, à 1 500 km à l’est de Moscou. L’UPZ fait partie d’une société holding appelée Concern Radio-Electronic Technologies (KRET), elle-même intégrée au conglomérat d’Etat russe Rostec. Et c’est précisément la société KRET qui est sous le coup de sanctions américaines depuis juillet 2014, ce qui signifie concrètement que les entreprises et les ressortissants américains ne peuvent pas faire affaire avec elle.

Leave a Reply