ORAN

Sidi El Houari : 120 kg de viandes impropres à la consommation saisis

Les services du bureau d’hygiène de la délégation communale de Sidi El Houari ont saisi une quantité importante de viande rouge impropre à la consommation, a-t-on appris ce dimanche d’une source bien informée.
« Dans le cadre de la mise en évidence des efforts déployés par les services de la commune pour préserver l’environnement et assurer la sécurité et protéger la santé du consommateur, et dans le cadre de la lutte contre les intoxications alimentaires, les services du bureau d’hygiène de la commune de Sidi El Houari ont saisi une quantité estimée à 120 kilogrammes de viande rouge impropre à la consommation », a indiqué hier ladite source. Les éléments service d’hygiène de ladite délégation communale en collaboration avec les services de l’inspection vétérinaire de la commune d’Oran et les éléments de police de la 7e sûreté urbaine dans le cadre de préservation de l’environnement et de prévention des intoxications alimentaires ont saisi la quantité de viande citée plus haut. Notre source a expliqué que ce coup de filet a été réalisé lors d’une opération de contrôle d’une boucherie sise à la place Mohamed Bourass, et ce, suite à une information qui leur a été parvenue. En effet la viande impropre à la consommation saisie était prête à être commercialisée, a-t-on ajouté de même source précisant que les tests effectués par les services compétents ont démontré que la viande était impropre à la consommation. Par conséquent ils ont entrepris les procédures nécessaires en ce genre de situation, c’est-à-dire la destruction de ces viandes avariées au niveau du centre technique d’enfouissement (CTE) avec l’entame de poursuites judiciaires à l’encontre du boucher contrevenant. Il faut noter dans ce cadre d’idées que d’importantes quantités de produits alimentaires notamment les viandes, impropres à la consommation sont saisis de manière régulière. En effet des commerçants sans scrupules, qui ne se soucient que de leur marge de gains, ne respectent pas la réglementation en vigueur en matière de conservation et de présentation des produits alimentaires ce qui met la vie des consommateurs en danger, c’est pourquoi les services de la brigade de la police de l’environnement et de l’urbanisme relevant de la sûreté de la wilaya d’Oran en collaboration avec les services de la direction du Commerce et dans le cadre de la lutte contre les intoxications alimentaire ont mis au point un plan de lutte contre ces pratiques qui mettent en danger la santé des citoyens. Dans ce cadre plusieurs opérations de saisie de viandes et d’autres produits alimentaires impropres à la consommation sont souvent effectuées.

B Samira

Leave a Reply

Theme by Anders Norén