ORAN

Vidéo concernant le départ de passagers du complexe les Andalouses : Une trentenaire devant le magistrat instructeur

La femme à l’origine de la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux pour donner l’alerte sur une éventuelle libération de personnes confinées au niveau du complexe les Andalouses a été présentée devant le magistrat instructeur près le tribunal d’Oran a indiqué, ce mercredi, la gendarmerie nationale groupement territorial d’Oran dans un communiqué.
La dénommée I. M, âgée de 30 ans devait répondre des chefs d’accusation de publications de publicité mensongère pouvant nuire à l’intégration de la nation, ainsi que le délit d’outrage à corps d’état dans l’intention de compromettre leur considération et le respect de leur autorité, selon les précisions de la même source. Rappelons que cette dernière avait diffusé via le réseau social Facebook une vidéo où elle affirmait que certains des passagers qui ont été placés en isolement au niveau du complexe des Andalouses à Ain Turck avaient quitté ce site de confinement grâce à leurs soi-disant relations avec certains responsables. Cette même personne s’est rétractée deux jours après dans une seconde vidéo diffusée via le même réseau social, mais après avoir provoqué une vive polémique et une grande angoisse chez la population. Une enquête enclenchée par la brigade de cybercriminalité relevant du groupement territorial de la gendarmerie nationale, et ce, sur directive du wali d’Oran, M. Abdelkader Djellaoui, avait permis son identification. L’enquête en question a permis également l’interpellation de la dénommée I.M qui a été présentée devant le procureur de la république près le tribunal d’Oran, selon les explications du communiqué de ce corps sécuritaire qui n’a pas donné, toute fois, d’informations concernant la décision du magistrat instructeur. Des sources judiciaires ont indiqué par ailleurs que I.M a bénéficié d’une citation directe.

B Samira

Leave a Reply

Theme by Anders Norén