CULTURE

Unesco : L’importance de la sécurité des journalistes, soulignée

L’Unesco a souligné dimanche l’importance de la sécurité des journalistes lorsqu’ils réalisent des reportages sur la crise sanitaire mondiale due au nouveau Coronavirus (COVID-19).
« Le rôle que jouent les journalistes pour informer le public pendant la crise actuelle est absolument crucial », a déclaré le sous-directeur général de l’Unesco pour la communication et l’information, Moez Chakchouk, en précisant que « le travail journalistique peut sauver des vies dans la situation d’urgence actuelle ».
« La sécurité physique et psychologique des journalistes doit passer avant tout », a souligné M. Chakchouk. Les organisations médiatiques doivent s’assurer que leurs journalistes sont formés aux précautions sanitaires et sont équipés de matériel de protection. Lorsqu’ils envoient des journalistes faire des reportages sur le virus, leur sécurité doit être une priorité », a-t-il ajouté. Outre les préoccupations liées à la sécurité physique, les journalistes travaillent dans des conditions de tension psychologique considérable. Si certains journalistes travaillent sous la pression de la couverture d’u ne situation en constante évolution, d’autres s’inquiètent de la sécurité de leur emploi.
Les journalistes free-lance sont particulièrement vulnérables en termes de sécurité physique et psychologique, car ils n’ont pas toujours accès aux mêmes ressources et au même soutien que les journalistes salariés, a-t-il précisé.

Leave a Reply

Theme by Anders Norén