ORAN

Haï Es-sabah : 347 kg de viande blanche avariée saisie


Une importante quantité de viande blanche  impropre à la
consommation a été saisie dans la commune de Gdyel  par les
services de la gendarmerie nationale a indiqué, ce dimanche, ce
corps dans un communiqué.
En effet les services de la gendarmerie nationale poursuivent leur
lutte contre abattage clandestin. Ils ont saisi 347 kilogrammes de
viande blanche qui provient de l’abattage clandestin. Cette prise a
été réalisée au niveau du rond-point situé entre haï Es-sabah et haï
 Emir Abdelkader, selon les précisions de la même source qui a
expliqué que lors d’un service de contrôle routier effectué à ce
niveau, les éléments de la gendarmerie nationale ont intercepté un
camion frigorifique. Le contrôle du véhicule en question et de ses
documents ainsi que son constructeur, le dénommé A.Z âgé de 5 ans,
 ont révélé que ce dernier ne disposait d’aucune autorisation lui
permettant l’activité de transporter la viande. Inspectée par les
services compétents de l’inspection vétérinaire et ceux de la DCP la
viande saisie a été jugée avariée. En effet lesdits services ont
confirmé qu’ils sont impropres à la consommation. Il est nécessaire
de noter dans ce cadre d’idées que le phénomène de l’abattage
clandestin connait une recrudescence inégalée. Les services de la
gendarmerie nationale et de la police effectuent régulièrement des
saisies de viandes blanche et rouge impropres à la consommation
humaine. Des pseudos bouchers s’adonnent à l’abatage clandestin en

négligeant toutes les conditions de conservation et transport de la
viande qui est un produit extrêmement périssable, ce qui fait qu’en
principe, elle ne peut pas du tout être conservée sans des conditions
strictes. Le phénomène prend de plus en plus d’ampleur  ces derniers
temps ce qui met la santé publique en péril. Il est utile de signaler
qu’une quantité non négligeable de la production avicole transite par
les circuits informels, échappant ainsi à tout contrôle. Le circuit de la
filière avicole au niveau de la wilaya d’Oran compte 30 structures
agréées érigées en abattoirs de proximité, qui respectent les normes
sanitaires réglementaires, selon les assurances de l’inspection
vétérinaire de la wilaya d’Oran.
B Samira

Leave a Reply

Theme by Anders Norén