A la UNE

Mouvement de la société pour la paix : Le MSP « Disposé » à adhérer au dialogue sur les réformes à engager

Le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abderrezak Mokri a affiché, ce lundi à Alger, la disposition de son parti à « adhérer au dialogue national » et à « contribuer par des propositions et des idées sur les réformes à engager ».
Lors d’une conférence de presse animée au siège du parti, M. Mokri a déclaré que « le dialogue étant un principe fondamental et une culture à laquelle adhère tout un chacun, nous sommes disposés, si nous sommes invités, à adhérer à cette démarche et à contribuer hautement à la formulation de propositions et d’idées sur la réforme constitutionnelle et juridique ».
Estimant que « les empêchements au dialogue ayant systématiquement disparus aujourd’hui », le président du MSP a fait savoir que le Mouvement « sera partie prenante du dialogue pour les réformes », annonçant « l’activation dés la fin de semaine des commissions qui avaient déjà entamé l’élaboration de propositions, à cet effet ».
Il a déclaré, également que le MSP « soutiendra le Président de la République dans son action au service du pays », ajoutant que « le Président de la République devra relever des défis économiques majeurs », ce qui exige, a-t-il dit « une approche économique globale qui implique tous les Algériens à travers un consensus national ».
A une question sur la dissolution du parlement, M. Mokri estime que « dépassé par le temps », ce dernier « est incapable de s’adapter d’autant que sa légitimité est contestée », considérant que « des législatives anticipées s’imposent ».
Concernant les derniers développement de la situation en Libye, le président du MSP considère que les évènements survenus dans ce pays « ont incontestablement un impact sur la sécurité nationale », rappelant la position de l’Algérie en faveur d’une solution pacifique négociée dans ce pays voisin.

Leave a Reply