SPORTS

Hand/CAN-2020 : La qualification de l’Algérie au Mondial est « largement à sa portée »

Les deux anciennes gloires du handball algérien, Mustapha Dobala et Abdelkrim Bendjemil, ont estimé ce mercredi que la qualification des « Verts » au prochain Championnat du monde est « largement à leur portée, contrairement à la course à la qualification aux Jeux olympiques de 2020 à Tokyo ».
La sélection algérienne entame, aujourd’hui, son aventure en Coupe d’Afrique qu’abrite la Tunisie en donnant la réplique à la Zambie.
« Je pense que notre équipe est bien partie pour terminer à la première place de son groupe. C’est très important de mettre tous les atouts de notre côté pour au moins atteindre les demi-finales de l’épreuve », conseille Dobala.
Outre la Zambie, la sélection algérienne aura à croiser le fer lors du premier tour aussi avec le Congo et le Maroc respectivement.
L’ancien pivot des « Verts » s’est félicité, en outre, de la qualité de la préparation effectuée par les Algériens en prévision du rendez-vous continental, ce qui conforte son optimisme quant à une participation algérienne réussie.
« Cela fait plusieurs années que notre sélection n’a pas fait une aussi bonne préparation, même s’il reste encore du travail pour aspirer à se mettre au même niveau que les Tunisiens et Egyptiens qui vont certainement batailler pour le seul ticket donnant accès aux JO-2020 », a prédit l’actuel président de l’Amicale du handball oranais.
Son ancien coéquipier en équipe nationale et la glorieuse équipe du MC Oran des années 1980, en l’occurrence Abdelkrim Bendjemil, est presque du même avis, même si ce dernier juge « insuffisants » les préparatifs de la bande à l’entraîneur français Alain Portes.
« J’aurais souhaité que notre sélection débute un peu plus tôt la préparation de ce rendez-vous. D’ailleurs, même le nouvel entraîneur national a fait cette remarque. Je ne comprends pas pourquoi l’on n’assure pas une préparation continue à nos différentes sélections, et attendre toujours l’approche des compétitions officielles pour retrousser les manches », a-t-il déploré.
Malgré cela, Bendjemil s’attend à une participation bien meilleure des coéquipiers de Berkous sur le sol tunisien par rapport à la précédente édition de la même épreuve que l’équipe avait terminée à la sixième place.
« Nous avons tous les moyens pour terminer à la troisième place qui serait à mon avis une position honorable pour notre handball au vu de la conjoncture très difficile qu’il est en train de traverser depuis plusieurs années », a-t-il indiqué.
« Concernant l’éventualité de briguer une place pour les prochains JO, honnêtement ce sera très difficile, pour ne pas dire impossible, surtout en présence de la Tunisie et l’Egypte qui nous ont beaucoup devancés dans cette discipline », a encore estimé l’actuel président du CSA les « Castors » d’Oran.

Leave a Reply