MONDE ARABE

Cessez-le-feu en Libye : Lavrov évoque un progrès dans les négociations

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a fait savoir lundi que des progrès avaient été faits lors des négociations entre les belligérants libyens à Moscou, indiquant qu’un document permettant de concrétiser les questions liées à la trêve entre les parties en conflit était en cours d’examen.
Des représentants du Gouvernement d’entente nationale ont signé le document concrétisant le cessez-le-feu, tandis que le maréchal Khalifa Haftar a demandé du temps supplémentaire pour l’examiner, a fait savoir le chef de la diplomatie russe, alors que Moscou accueille des négociations entre les parties en conflit en Libye.
« Un certain progrès a été obtenu », s’est félicité M. Lavrov, lors d’une conférence de presse avec son homologue turc, à l’issue de négociationsà Moscou destinées à signer un accord formel de cessez-le-feu en Libye entre les deux chefs belligérants.
Fayez al-Sarraj a mis sa signature sur l’accord, alors que le maréchal Khalifa Haftar a demandé « un peu de temps supplémentaire jusqu’au matin » pour réfléchir, a-t-il précisé.
M. Haftar considère ce document « de manière positive », a toutefois affirmé M. Lavrov.
Les protagonistes de la crise en Libye observent depuis dimanche un cessez-le-feu au terme d’intenses efforts de l’Algérie en vue d’une solution politique et inclusive à la crise telle que préconisée par les Nations Unies.
Alger a multiplié, depuis quelques jours, les initiatives diplomatiques pour parvenir à un cessez-le-feu en Libye en crise, alors que la logique de la guerre menaçait de prendre des proportions aux conséquences plus dramatiques pour le peuple libyen.

Leave a Reply