CULTURE

Concours régional de la chanson Chaabi : Kessai Athmani de Bejaia remporte le 1er prix

Le jeune artiste, kessai Athmani de la localité de Tala-Hamza (Bejaia) a remporté le concours régional de la chanson chaabi, clôturé, ce mercredi soir, après quatre jours de compétition et qui a vu la participation d’une trentaine de concurrents, issus de six wilayas du centre-est.
Ces joutes, que d’aucuns ont considéré d’un excellent niveau, ont par ailleurs consacré la victoire de deux autres jeunes talents que sont Saidani Malek, qui s’est emparé de la seconde place et Akchout Riad, également issus de la wilaya de Bejaia. En fait, la compétition a été relevé et la sélection très dure à opérer, tant les talents en présence étaient relativement d’un niveau quasi équivalent, et ont fait quasiment tous, montre d’une grande maitrise de leur art.
A ce titre le public a été particulièrement impressionné par la prestance et la prestation de la jeune Nacira Benali, de la localité d’Iferhounene de Tizi-Ouzou, qui a littéralement ébloui en reprenant dans un style lyrique et dramatique, la fameuse chanson de « Ayemma ur ttru » (pleure pas ma mère) du poète de la révolution Farid Ali.

D’autres également, bien qu’ayant loupé le podium, à l’instar du jeune de Jijel, Lotfi Lakehal, qui a séduit à plus d’un titre, notamment grâce au timbre de sa voix typique et rare.
« La plupart d’entre-eux sont parés pour évoluer en professionnels. Ils le sont déjà, au vu de leur prestation », dira Djamel Mahindad, membre de l’organisation, qui s’est félicité de cette initiative, ne dédaignant pas de voir cette rencontre régional passé un à niveau national, d’autant que la région offre des potentialités et des arguments à même de susciter de l’engouement sur l’ensemble du territoire national.
« La soirée de clôture a par ailleurs été animé par l’un des grand représentants actuels de la chanson Chaabi, Redha charef, qui a décliné tout un répertoire de la chanson algéroise.

Leave a Reply