REGION

Développement local à Tizi-Ouzou : Plusieurs projets lancés en 2019

Plusieurs projets ont été lancés en 2019, dans les secteurs de la santé, de l’habitat et des travaux publics, afin d’améliorer le cadre de vie des habitants de la wilaya de Tizi-Ouzou, a affirmé le wali Mahmoud Djamaa.
S’exprimant en marge de la clôture provisoire de l’exercice 2019, le chef de l’exécutif de wilaya a rappelé le lancement durant cette année de deux projets d’hôpitaux à Ain El Hammam et Bouzguène.
S’agissant de l’hôpital de la daïra de Mâatkas qui sera réalisé à Souk El Tenine, et dont l’avis d’appel d’offre pour sa construction a été lancé, il a précisé que la procédure est actuellement en phase d’évaluation des offres.
Dans le secteur des travaux publics le wali a annoncé le lancement, il y a une dizaine de jours, du projet d’éclairage de la totalité de la Route nationale N 12 à partir de Tadmait jusqu’à Azazga et qui sera réceptionné dans environ trois mois ce qui va renforcer la sécurité au niveau de cet axe autoroutier, a-t-il dit.
L’effort sera poursuivi pour améliorer le réseau routier de la wilaya et ce grâce à la relance des projets inscrits et qui étaient à l’arrêt, a-t-il rassuré.
M. Djamaa a également annoncé l’installation en cette fin 2019 du chantier de construction des 10 000 places pédagogiques du pôle universitaire de Tamda. « Ce projet permettra de réunir les meilleures conditions d’études et d’enseignement », a-t-il dit.
En Matière de logements, il est prévu la livraison, en 2020, de 10 000 unités, tous segments confondus, alors que dans le secteur de l’éducation il a rappelé la prévision de réception de trois lycées, quatre collèges d’enseignement moyen et d’une vingtaine de groupes scolaires, a-t-il cité entre autres projets.
Concernant la clôture provisoire de l’exercice comptable 2019, M. Djamaa, a indiqué que le taux de consommation tous programmes confondus (centralisés, PSD et PCD) est de 25%. Ce taux sera revu à la hausse avec les mandats déposés et qui sont en instance donc pas encore comptabilisés et qui totalisent plus de 1,3 milliards de DA.
A ces mandats en instance s’ajouteront ceux qui seront déposés durant la période de prolongation, jusqu’au 10 février prochain, accordée par le ministère des Finances, pour la clôture de l’exercice 2019, a précisé le wali.

Leave a Reply