SOCIÉTÉ

Enfants autistes de Constantine : 3 personnes écrouées, 9 autres sous contrôle judiciaire

Le juge instructeur près le tribunal de Constantine a ordonné de placer trois (3) personnes sous mandat de dépôt et neuf autres sous contrôle judiciaire dans le cadre des poursuites engagées dans l’affaire de création d’un centre médicopédagogique pour enfants autistes sans autorisation, apprend-on dimanche du parquet de la cour de justice de Constantine.
Les investigations ouvertes par la police judiciaire de la brigade de recherche de la gendarmerie nationale sous l’égide du procureur de la République, s’étaient soldées par la présentation de ces 12 personnes devant le parquet, selon un communiqué du parquet de la cour de justice de Constantine.
Ces personnes, est-il précisé, sont poursuivies pour « création d’un centre sanitaire sans autorisation, l’usage d’un titre liée à une fonction légalement organisé, crime de torture et de participation à la torture, non dénonciation de crime de torture, de coups et de blessures volontaires sur des mineurs de moins 16 ans, délaissement et mise en danger d’enfants incapables de se protéger à cause de leur état physique et psychique et escroquerie et exercice d’une activité commerciale fixe sans registre de commerce ».
Au début de la semaine passée, une dizaine de personnes dont des psychologues membres d’une association non agréée d’accueil de personnes à besoins spécifiques a été arrêtée pour maltraitance d’enfants autistes à la suite d’une plainte déposée par le réseau Nada de défense des droits de l’enfant saisi par un des parents d’enfants victimes de violence, rappelle-t-on.

Leave a Reply