ECONOMIE

Union nationale pour le développement : Participer massivement aux grands chantiers pour opérer des réformes dans les différents domaines

Le président de l’Union nationale pour le développement (UND) Mahfoud Ghraba a appelé à Alger l’ensemble des acteurs de la société à participer « massivement » aux grands chantiers devant être prochainement lancés en Algérie pour « opérer des réformes profondes dans divers domaines ».
Lors des travaux de la 6e session ordinaire du conseil national de sa formation politique, M. Ghraba a mis l’accent sur la nécessité « d’impliquer tous les acteurs politiques, sans exclusion, et de prendre en compte les avis et propositions de tout un chacun pour adopter l’avis de la majorité dans un cadre démocratique concernant toutes questions qui intéressent le pays », soulignant l’impérative contribution « massive » aux grands chantiers prônés par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune visant à améliorer la situation dans tous les domaines.
Il a mis en exergue, dans ce cadre, la nécessité de contribuer avec « des propositions constructives dans un cadre de concertation pour l’amendement de la Constitution avant sa proposition au peuple pour référendum, de participer à la révision d’autres lois et de contribuer à la réforme des domaines socioéconomique, éducatif et sanitaire ».
M. Ghraba a insisté sur l’impératif de la lutte contre la corruption, la prise de sanctions à l’encontre des corrompus, le renforcement du contrôle et la lutte contre l’exclusion et la marginalisation, à travers l’implication des compétences des différentes régions du pays « pour construire une Algérie nouvelle, développée et démocratique ».
Par ailleurs, le président de l’UND a appelé l’élite et les jeunes à s’engager « en force » dans l’action politique en vue d’assumer des postes de responsabilité publique, notamment au niveau des assemblées locales élues afin de « bien représenter les citoyens et contribuer au développement à travers la réalisation des projets locaux et la lutte contre l’opportunisme, le favoritisme et le népotisme ».
Il a aussi rappelé le rôle de son parti dans la sensibilisation des citoyens à la nécessité de participer à la Présidentielle du 12 décembre dernier en vue de « préserver la sécurité et la stabilité du pays dans les circonstances difficiles que connait la région ».
Louant, à cette occasion, les grandes qualités de feu vice-ministre de la Défense nationale, Ahmed Gaïd Salah chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), décédé lundi à l’âge de 80 ans, M. Ghraba a mis en exergue le « rôle majeur » qu’a joué le défunt dans la préservation de la sécurité et de la stabilité du pays.
Le regretté Ahmed Gaïd Salah « aimait la patrie et lui été loyal en ce sens qu’il a pu construire une armée solide, imprégnée de nationalisme, tout en tenant ses promesses pour qu’aucune goutte de sang algérien ne soit versée, et ce dès le début des marches populaires le 22 février dernier ».

Leave a Reply