REGION

Mostaganem : Le tourisme familial et récréatif…pôle attractif en 2019

Le tourisme familial et récréatif figure parmi les secteurs d’activité qui ont connu la plus grande dynamique en 2019 à Mostaganem, confirmant ainsi la vocation de cette ville surnommée à juste titre « la perle de la Méditerranée ».
L’amélioration indiquée s’observe à travers l’affluence croissante des estivants des quatre coins du pays et de l’étranger accueillis chaque été dans les stations touristiques de cette région côtière attractive.
L’intérêt des vacanciers s’explique notamment par les investissements engagés par des opérateurs économiques dans le but de créer des infrastructures offrant les meilleures conditions d’accueil et d’hébergement.
« Une affluence record a été enregistrée cette année vers les plages de Mostaganem », a déclaré à l’APS la directrice du Tourisme et de l’Artisanat, Hayet Mammeri, qui s’est également félicitée de l’augmentation significative des capacités d’accueil.
La responsable a affirmé que « cette hausse de la fréquentation des hôtels, des résidences touristiques, des espaces de détente et de loisirs a impacté positivement la dynamique économique et commerciale dans la wilaya et les régions voisines ».

Dix millions d’estivants en 2019

Le bilan de la saison estivale écoulée fait ainsi ressortir que quelque 10 millions de vacanciers ont foulé le sable doré des 43 plages autorisées à la baignade, dont la plupart ont subi une agréable transformation à la faveur de l’entrée en service des nouveaux complexes touristiques et autres espaces de détente forestiers intégrés.
« Les investissements opérés sur les sites compris entre la plage et l’espace forestier ont consolidé la vocation de Mostaganem comme pôle d’excellence pour le tourisme familial et les loisirs », de l’avis d’un visiteur, qui a toutefois déploré « le coût élevé des prestations par rapport au pouvoir d’achat moyen des citoyens ».
D’autres estivants ont en revanche évoqué des « prix plutôt avantageux » en comparaison avec les montants déboursés auparavant durant leurs séjours à l’étranger.
Le parc d’attractions et de loisirs « Mostaland », de réalisation récente, a reçu plus de 700.000 visiteurs au cours de la dernière saison estivale, tandis que l’aquaparc d’un groupe hôtelier privé a enregistré, lui, près de 70.000 estivants, a fait savoir la directrice du Tourisme et de l’Artisanat, signalant encore que 120.000 autres touristes ont effectué des randonnées dans les espaces forestiers situés près des plages.
La dynamique que connaît le secteur touristique à Mostaganem concrétise l’engagement pris ces dernières années par les pouvoirs publics à promouvoir davantage la qualité des prestations, de sorte à faire de la capitale du Dahra une « destination de choix » pour les familles algériennes, a fait valoir la responsable.
Et de préciser qu’une enveloppe financière de 490 millions DA a été allouée pour l’aménagement et l’équipement des plages, notamment pour ce qui est du réseau d’alimentation en eau potable, de l’éclairage public, la création de parkings, et la réalisation de locaux pour les corps de sécurité et de secours.

Des hôtels lauréats du Trophée du tourisme

Le plan d’action initié au profit du secteur du tourisme met aussi l’accent sur la préservation de l’environnement, sachant que l’été dernier a vu la mobilisation de 235 agents, 26 engins et 210 bacs pour le nettoiement des plages, outre les analyses bactériologiques et physicochimiques effectuées régulièrement pour renforcer la prévention sanitaire.
La même wilaya a vu, par ailleurs, la création, en mars dernier, du premier réseau local d’opérateurs touristiques (établissements hôteliers, agences de voyages et associations) qui a consolidé la coordination entre l’ensemble des professionnels dans le but de promouvoir l’attractivité et le développement du secteur.
Pour rappel, la première édition du Trophée du tourisme, tenue le 3 décembre dernier à Alger, a récompensé deux établissements hôteliers de Mostaganem ont remporté les premier et deuxième prix nationaux dans la catégorie 4 et 5 étoiles.
Mostaganem qui abrite déjà 137 infrastructures d’hébergement d’une capacité totale de 24.220 lits, compte attirer davantage d’investissements dans ce domaine afin de pérenniser son statut de pôle d’excellence du tourisme au sein du bassin méditerranéen.

Leave a Reply